Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Honda Accord : Une première réussie

Honda Accord : Une première réussie

Enfin, serait-on tenté de dire ! Honda vient seulement d'équiper l'Accord de son premier moteur Diesel, l'i-CTDI. Celui-ci sied à ravir à la berline nippone qui allie de bonnes performances routières à un silence agréable. Une vraie réussite. On n'est jamais mieux servi que par soi-même....

...Honda l'a aujourd'hui compris. Le premier motoriste au monde, 15 millions de moteurs vendus en 2002, propose désormais sur l'Accord, la première motorisation Diesel conçue et développée en interne. Au regard de l'importance du Diesel en Europe et particulièrement en France sur ce segment M2 (environ 65 % contre 35 % d'essence), le constructeur n'avait pas le droit à l'erreur pour sa nouvelle berline. Un nouveau modèle apparu en version essence en mai dernier (JA n° 837). L'apparition d'un moteur Diesel signé Honda ressemble toutefois à une mini révolution. Non pas que les véhicules de la marque n'aient jamais reçu de motorisation Diesel. Sans remonter aux calendes grecques, la Concerto avait été équipée, il y a plus de dix ans de cela, d'un Diesel Peugeot, et l'ancienne Civic 5 portes et les précédentes générations de l'Accord par des moteurs Diesel de chez Rover. Plus récemment, la nouvelle Civic (JA n° 798) reçut, quant à elle, un moteur Diesel Isuzu 1,7 CTDI "common rail" à injection directe. Place désormais à la cuisine interne.

Un moteur made in Honda

Le moteur est intégralement développé au Japon par le spécialiste maison, Kenichi Nagahiro, directeur du programme de conception et de développement du moteur Indycar, qui a mené au programme actuel de Formule 1. Le nouveau Diesel est construit sur le site de conception et de recherche, à Takanazawa, où sont construits les modèles NSX et S2000. Un site également affecté à la production d'aluminium. Tout sauf un hasard. Le bloc moteur est justement conçu en aluminium semi-liquide, permettant ainsi un gain de poids de 15 kilos par rapport à un bloc en fonte classique. Pour une première en 55 ans d'existence, le moteur Diesel i-CTDI est étonnant d'efficacité. D'une cylindrée de 2,2 l, il développe 140 ch à 4 000 t/min avec un couple maximum de 340 Nm délivré à 2 000 t/min. Le groupe propulseur est doté de 4 cylindres, avec chacun 4 soupapes, et utilise la technologie d'injection directe "common rail " Bosch de seconde génération produisant des pressions à 1 600 bars.

Le réseau Honda

Si le réseau Honda compte actuellement 83 opérateurs en France pour 95 sites, l'objectif reste à long terme de disposer de 150 investisseurs dans la marque, permettant de couvrir principalement les grandes zones urbaines. Le groupe Hess vient d'ailleurs de prendre le panneau Honda où il commercialisera la marque à Strasbourg.

Le silence à bord est de rigueur

Les ingénieurs de Honda ont par ailleurs axé leur travail sur les normes d'émissions Euro IV auxquelles la voiture répond. Mais la grande performance réside en la réduction de bruit à bord du véhicule. Aussi bien à petite qu'à grande vitesse, il faut prêter l'oreille pour se rendre compte du son rendu par ce 4 cylindres. Au-dessus du moteur, un dispositif acoustique permet de réduire les bruits de fonctionnement au ralenti en cas de conduite à faible vitesse en zone habitée. Sous le moteur, un plateau absorbant continue encore de limiter ces bruits, tandis que des éléments isolants ont été mis en place sur la cloison séparative pour minimiser la transmission des bruits vers l'habitacle. Un vrai régal.
Les performances routières ne sont pas non plus la traîne. On l'a dit, les 140 ch ne confèrent pas à l'Accord Diesel un rang de voiture de sport. Néanmoins, cette familiale se comporte plus que bien sûr la route. Le véhicule atteint les 100 km/h en un peu plus de 9 secondes et reste très sûr à haute vitesse. En outre, les modèles Diesel sont équipés du VSA (Assistance à la stabilité du véhicule) qui accentue la bonne tenue de la voiture dans les phases plus compliquées du pilotage.
Commercialisée en janvier prochain, l'Accord Diesel sera disponible en 3 versions (Sport, Sport Navi et Executive) pour un prix d'entrée de 25 300 euros. Si le véhicule recèle beaucoup de qualités, reste maintenant à séduire la clientèle.

Un challenge à relever

Pour sa première année pleine, Honda espère en commercialiser 1 500 unités, auxquelles on pourra ajouter 500 autres pour le Tourer, la version break. En Europe, les prévisions montent à 15 000 unités, essentiellement sur les marchés anglais, allemand et italien. Mais le succès de l'Accord Diesel et de toute la gamme Honda dans l'Hexagone ne se fera pas sans un nouveau développement du réseau. Shigekata Hirosowa, directeur général de la marque en France précise : "Notre réseau compte actuellement 83 opérateurs. Nous tablons sur 150 concessionnaires pour avoir un réseau complet, notamment en couvrant les grandes villes françaises où nous sommes pour l'instant absents." Le nouveau Diesel en vaut la peine.

Tanguy Merrien

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

Le groupe Amplitude va ouvrir quatre sites MG

L’opérateur deviendra l’un des premiers investisseurs privés représentant MG. Quatre concessions devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année 2020, en Seine-et-Marne et dans l'Oise.

Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Sans grande surprise, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé, suite au Conseil de défense, le maintien des règles actuelles du confinement et la fermeture des commerces non essentiels, dont l'automobile,

Bridgestone dit non au plan de continuation proposé par l'Etat

Le scénario présenté par le gouvernement pour sauver l'usine de Béthune n'a pas été approuvé par Bridgestone qui confirme donc la fermeture. Les pouvoirs publics veulent toutefois trouver une autre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page