Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Honda CR-V change tout

Honda France vise 2 500 immatriculations en 2019, dont 80 % en hybride.

Le Honda CR-V change tout

Après l’Amérique du Nord, la 5e génération du CR-V est enfin disponible sous nos latitudes. Le best-seller de Honda va également signer, en Europe, son retour dans l’univers des hybrides début 2019.

 

Relativement discret en France et même en Europe avec 35 000 ventes par an, le CR-V n’en reste pas moins le SUV le plus vendu au monde ! En effet, celui qui est né en 1997 truste le podium des ventes depuis 2013, principalement grâce aux Etats-Unis, qui ont enregistré 377 895 immatriculations en 2017. Logique donc que l’Amérique du Nord ait eu la primeur, l'année dernière, de cette nouvelle génération du SUV Honda et que le style, tout en évoluant pourtant largement, ne déroute pas, même si les designers comme les ingénieurs sont partis d’une feuille blanche. Le CR-V repose maintenant sur la plateforme qui a été inaugurée par la Civic et reprend également le bloc 1.5 VTEC Turbo ici proposé en versions 173 ch, lorsqu’il est associé à la boîte mécanique (143 g/km en 4x2 et 151 g/km en 4x4), et 193 ch avec la boîte à variation continue CVT (162 g/km, obligatoirement en 4x4). Les seules combinaisons disponibles pour l'heure, car le SUV a fait une croix sur le diesel. Seuls les Civic et HR-V vont continuer à proposer cette motorisation.

 

Première fois en 7 places

 

Plus généreux sur tous les aspects, que l’on parle de la vie à bord, avec notamment un empattement plus long, ou de l’équipement très complet avec nombre d’Adas regroupées sous le label Honda Sensing, ce CR-V n’en est pas moins plus léger de 3 %. Autre première pour le SUV nippon, il offre maintenant jusqu’à 7 places. De quoi encore élargir son registre de séduction, d’autant qu’il bénéficie toujours des quatre roues motrices dont le système est capable d’envoyer jusqu’à 60 % du couple aux roues arrière en cas de nécessité. Une transmission dont la version hybride n’aura toutefois pas besoin.

 

80 % des ventes en hybride

 

En plus de rester un pilier des ventes, le CR-V va également être la première pierre de l’électrification de la marque en Europe. Il annonce le retour de modèles hybrides dans sa gamme et ouvre la voie à la citadine 100 % électrique dérivée du concept Urban EV. Dès le début de l'année 2019, il sera disponible en hybride en proposant la technologie i-MMD, où un 2 l essence est associé à deux moteurs électriques pour offrir une puissance de 184 ch. Une combinaison d’ailleurs déjà vendue aux Etats-Unis sous le capot de l’Accord. A terme, en 2025, Honda espère que sa gamme électrifiée représentera 75 % de ses ventes en Europe. Ce CR-V hybride, dont les commandes seront ouvertes au Mondial de Paris, marquera sans doute le véritable envol du modèle dans l’Hexagone, la direction estimant qu’il devrait représenter 80 % des 2 500 ventes escomptées en 2019 (500 unités en 2018). Gageons aussi que l’électricité ouvrira les portes des professionnels que Honda veut davantage séduire.

 

--------------------------------------------

 

Le CR-V en bref

Date de lancement : juillet 2018

Segment de marché : SUV compacts 7 places

Objectif : 2 500 unités en année pleine, dont 80 % en hybride

Principaux concurrents du CR-V : 1 033 unités (+8,4 %) (cumul août 2018)

Peugeot 5008 : 21 072 (+130,2 %)

• Nissan X-Trail : 5 620 (-24,8 %)

• Skoda Kodiaq : 2 612 (+46,6 %)

Prix :

Essence : de 29 790 à 44 030 euros

Hybride : de 34 600 à 45 970 euros

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Saikawa reconduit à la tête de Nissan, Senard joue l’apaisement

Les actionnaires de Nissan, dont Renault, ont approuvé le nouveau schéma de gouvernance du constructeur et reconduit Hiroto Saikawa, un temps menacé, au poste de président directeur général. Jean-Dominique

Arnaud Duffort réélu à la tête du groupement des concessionnaires JLR

A la tête du groupement des concessionnaires JLR depuis octobre 2017, Arnaud Duffort a été réélu pour un nouveau mandat.

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page