Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford active sa Ka+

Ford active sa Ka+

En plus des SUV, qui représentent 30 % de ses ventes, Ford mise sur une gamme de baroudeuses baptisée "Active". Offrir des attributs de SUV à une berline n'est pas nouveau mais, dans le contexte actuel, cela pourrait être judicieux.

 

Après la Fiesta, mais juste avant la Focus, la Ka+ est aujourd'hui disponible en une version "crossoverisée" baptisée "Active". Une gamme de trois baroudeuses, complétée par trois SUV, l'EcoSport, le Kuga et l'Edge, qui permet à Ford de répondre au mieux aux tendances actuelles et à venir. Parions que les ventes de la marque, revenues à l'équilibre à fin août (-0,1 %) en France, vont renouer avec la croissance avec l'influence grandissante de ces modèles. Les SUV représentent près de 30 % des volumes grâce à l'EcoSport qui connaît une deuxième jeunesse après son restylage. Ses ventes (8 560 unités) sont en hausse de 66 % depuis le début de l'année.

 

Les raisons de cette performance sont nombreuses, à commencer par le style, mais aussi un habitacle largement refondu et inspiré de la nouvelle Fiesta. De plus, le transfert de la production de l'Inde vers la Roumanie, moyennant 200 millions d'euros d'investissement, a également facilité le travail sur le terrain grâce à des gammes mieux construites et surtout des délais de livraison sans commune mesure. Cet EcoSport 2018 profite aussi de la transmission intégrale i-AWD et de l'arrivée d'un nouveau bloc diesel 1.5 EcoBlue 100 et 125 ch, toujours issu de la coopération avec PSA.

 

Apparue en 2014 sur certains marchés et en 2016 en Europe, la Ka+ s'est, elle aussi, offert une large remise à niveau durant l'été sans toutefois compromettre sa mission d'accessibilité. En plus de voir arriver un bloc diesel 95 ch sous son capot (qui devrait représenter 10 à 15 % des ventes en France), la berline étrenne un nouveau 3-cylindres de 1,2 l de cylindrée décliné en deux niveaux de puissance avec 70 et 85 ch. Autre nouveauté : une finition Active dont le style est largement inspiré des SUV de la marque. La citadine affiche ainsi une autre personnalité avec, par exemple, des barres de toit, des protections de caisse ou encore une garde au sol rehaussée de 23 mm. L'intérieur n'est pas en reste avec de nouveaux équipements, comme le système multimédia Sync 3 associé à un écran de 6,5''. Un cocktail technologico-baroudeur réussi, comme sur la Fiesta d'ailleurs.

 

Si Ford reste confiant quant aux perspectives de croissance de ses SUV, il parie aussi, avec sa gamme Active, sur une évolution du marché à cause de l'arrivée du WLTP. En effet, avec le même moteur 100 ch EcoBoost, une Fiesta Active affiche des émissions de 105 g/km, alors qu'un EcoSport 4x2 atteindra, lui, 121 g/km. Une différence de 15 % qui pourrait avoir de plus en plus d'impact sur certains clients, au fil des durcissements du malus.

 

----------------

 

La Ka+ en bref

Date de lancement : été 2018

Segment de marché : citadines

Objectif * : 9 000 unités

Principales concurrentes de la Ka+ : 5 650 unités (+5,3 %) (cumul août 2018)

• Dacia Sandero : 48 115 (+13,3 %)

• Fiat Panda : 8 879 (+96,5 %)

• Suzuki Ignis : 3 940 (+34,7 %)

Prix :

Essence : de 10 350 à 13 750 euros

Diesel : de 14 050 à 15 750 euros

Copyright photo : Ford© Thomas Cortesi

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

Verbaere s’implante dans la Marne avec Seat et Skoda

L’opérateur annonce la reprise de Reims Champagne Auto, distribuant les marques Seat et Skoda. Cette opération lui permet de poser des jalons sur un deuxième et nouveau département : la Marne.

FCA - Renault : est-ce vraiment bien terminé ?

Au lendemain de l’annonce de FCA de retirer son offre de fusion faite à Renault, le brouillard demeure sur plusieurs aspects de cette affaire qui tient en haleine l’industrie automobile aux quatre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page