Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

Lexus : Le RX 350 prend du muscle

Dans sa soif de conquête, Lexus dégaine le nouvel RX 350 pour faire oublier son prédécesseur, le RX 300. Si ses lignes ne diffèrent pas, le nouvel SUV Premium nippon devient également le plus puissant de sa catégorie avec son V6 de 276 ch. L'offensive Lexus sur le Vieux Continent...

...se poursuit. La marque de luxe du groupe met les bouchées doubles pour séduire une clientèle et un marché européens qu'elle boudait volontairement il n'y a pas si longtemps. Le marché américain n'aura plus les seules faveurs de la marque nipponne.
Lexus a revu une grande partie de sa (encore petite) gamme. Les nouvelles générations de GS et d'IS incarnent désormais le nouveau style de la maison, le "L-finesse". En outre, la berline nipponne vient de recevoir, une petite révolution pour la marque, un premier moteur Diesel (JA n°951).
Lexus est en plein essor et ses ventes depuis le début de l'année le confirment. En Europe, 5 500 nouvelles IS ont d'ores et déjà été commercialisées depuis janvier. Daniel Schillachi, Chief Manager Europe, s'attend "à une année 2006 excellente en progression de 40 % par rapport à 2005

LE RX 350 EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible depuis le 13 avril
  • Segment de marché :
    SUV de luxe, 21 335 unités en 2005 dont 3 085 en version essence.
  • Objectif de ventes :
    120 unités
  • Les principales concurrentes :
    BMW X5 3.0 iA 231 ch (66 125 €) ;
    Mercedes ML 350 272 ch (65 945 €) ;
    Porsche Cayenne 3.2 V6 250 ch (67 455 €) ;
    VW Touareg 3.2 V6 241 ch (64 000 €).
  • Le prix :
    60 500 €/ V6 276 ch Pack Président .
  • , à 45 000 unités." En France, le constat est identique puisque sur le premier trimestre 2006 Lexus progresse également de 160 % (500 unités) !

    Un nouveau groupe motopropulseur V6 de 3,5 l de 276 ch

    Pour soutenir ces efforts, la marque en profite pour dégainer une nouvelle arme avec son nouvel RX 350. Et quelle arme ! Le RX est sans doute le modèle le plus emblématique de la marque. En effet, depuis sa première commercialisation en 1997, plus d'un million d'exemplaires ont été produits. Véritable best-seller, le RX domine les ventes de Lexus aux Etats-Unis (108 775 unités en 2005). L'Europe n'est pas en reste : 15 000 RX (300 et 400 h) ont été écoulés en 2005.
    Ne cherchez pas d'innovations stylistiques, le nouvel opus ne diffère en rien de son prédécesseur. Non, la véritable nouveauté se trouve sous le capot. Le bel SUV est ainsi équipé d'un tout nouveau groupe motopropulseur V6 de 3,5 litres à essence de 276 ch. Un tel moteur qui permet au RX 350 d'être le plus puissant des 6 cylindres à essence dans le segment des SUV de luxe. Ses 276 ch lui confèrent une puissance supérieure de 35 % par rapport à son prédécesseur, le RX 300, et lui permettent d'atteindre le 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. Le RX est aussi aidé par son poids de 1 835 kg qui en ferait presque un poids plume de sa catégorie. Un atout en terme de consommation ? Si l'on veut : le constructeur annonce "une consommation diminuée de 8 % pour s'établir à 11,2 l/100 km".
    Pour 60 000 euros, le futur acquéreur prendra un réel plaisir à s'installer à bord de l'engin. Sa puissance accrue permet quelques accélérations assez plaisantes tout en gardant un certain confort, marque de fabrique de la marque.
    Si le RX 350 regorge de qualité pour aider la marque Lexus à progresser, son seul défaut restera l'absence de Diesel. Sur les 21 331 unités vendues sur le segment des SUV de luxe, seuls 14,46 % concernaient des motorisations essence. Dans ce contexte, le RX 350 ne devrait pas dépasser les 120 unités. En Europe, 17 000 ventes de RX sont espérées dont 40 % pour le RX 350, le reste étant trusté par le RX 400h.

     Tanguy Merrien

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Les services connectés, nouvel eldorado des distributeurs Mercedes ?

    Mercedes-Benz dévoile ses ambitions autour des services connectés. Une potentielle manne financière pour le constructeur…et pour les distributeurs ?

    La filière automobile abasourdie par la nouvelle prime à la conversion

    Mesure brutale, absence de concertation et manque de vision globale : industriels et distributeurs dénoncent un texte illisible qui rend impossible les projections sur le devenir de la prime à la conversion.

    Les véhicules diesel d'occasion exclus de la nouvelle prime à la conversion

    La prime à la conversion, qui entre en vigueur le 1er août 2019, se recentre sur les véhicules électriques et les foyers modestes. Seuls les modèles neufs et d'occasion émettant moins de 117 g de CO2 pourront

    La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

    Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

    Année noire en perspective pour le salon de Francfort

    Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

    Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

    La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page