Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
D’Ieteren, le groupe de distribution belge multifacettes

D’Ieteren, le groupe de distribution belge multifacettes

En 2018, le groupe de distribution a su conserver son leadership dans le paysage automobile belge, mais aussi se diversifier dans les nouveaux services de mobilité.

 

Pas de doutes : D’Ieteren Auto est bien resté incontournable sur le marché automobile belge. Importateur et distributeur des marques du groupe Volkswagen depuis 70 ans, le groupe a affiché en 2018 une pénétration de plus de 21 % sur un marché ayant immatriculé près de 550 000 véhicules neufs. D’Ieteren a ainsi écoulé 114 309 véhicules, soit un niveau similaire à celui de l’année précédente, principalement grâce au succès des marques Volkswagen, leader du marché avec une pénétration de 9,6 %, Seat, mais aussi Volkswagen Utilitaires qui a réalisé un niveau record en volume d’immatriculations à 8 286 unités. Fin 2018, le carnet de commandes du distributeur a atteint un niveau en progression de 28 % par rapport à 2017.

 

Le financement a constitué une source de revenus non négligeable, puisque Volkswagen D’Ieteren Finance (VDFin), filiale commune D’Ieteren et Volkswagen Financial Service, a affiché en 2018, pour les véhicules neufs, un taux de pénétration de 34,2 % soit 2,4 points supplémentaires par rapport à l’année précédente. La flotte de VDFin s’élève ainsi à quelques 119 000 véhicules. Toutefois, en intégrant les contrats de services non liés à un financement, celle-ci dépasse le cap des 232 000 contrats gérés.

 

Tendance positive également du côté des véhicules d’occasion, même si les voumes restent encore extrêmement confidentiels par rapport au VN. A travers ses centres et distributeurs agrées MyWay mais aussi via Audi Approuved Plus, le distributeur a été à l’origine de 16 526 ventes, un volume en progression de 5 % par rapport à 2017. L’après-vente n’a pas été en reste avec un chiffre d’affaires record de 186,4 millions d’euros issus de la vente de pièces et d’accessoires. Et il y a fort à parier que les chiffre 2019 soient encore plus élevés, puisque le distributeur belge a annoncé mener des négociations avec un concessionnaire indépendant pour le rachat des concessions des marques Volkswagen Commercial Vehiules et Audi situées respectivement à Anderlecht et Dilbeek.

 

« Prendre une place dans le marché plus vaste de la mobilité »

 

Si D’Ieteren compte parmi les plus importants distributeurs belges et même européens, son ambition est aussi de s’inscrire parmi les acteurs qui comptent dans le domaine de la mobilité. C’est ce qu’explique Denis Gorteman, PDG d’Ieteren Auto : "La voiture n’est plus un élément central mais bien une composante de l’offre globale. Cette révolution pose de nombreux défis mais ouvre également de nouvelles perspectives pour les acteurs du secteur. D’Ieteren Auto a dès lors décidé d’élargir son champ d’activités au-delà de la distribution automobile pour prendre place dans le marché plus vaste de la mobilité".  2018 a prouvé cette volonté via de nombreuses initiatives visant à développer la mobilité électrique, partagée et multimodale. Le groupe est d’ailleurs loin d’être novice en la matière puisque déjà à l’initiative de Flex-Moby, package multi-véhicules, d’e-Moby, système de facturation partagée pour véhicules électriques, ou encore d’Olympus Mobility, application de multimodalité.

 

Alors qu’il estime qu'il écoulera près de 40 % de voitures électriques à l'horizon 2025, le groupe a développé un panel de solutions intelligentes pour le stockage de l’énergie. Baptisée Electric D’Ieteren Soutions, cette offre, destinées aux professionnels, propose notamment des points de chargement pour le domicile ou le lieu de travail, une carte de recharge donnant accès à plus de 100 000 bornes dans 25 pays européens ainsi qu’une solution de facturation partagée. Autre nouvelle offre destinée à ériger le groupe en fournisseur de mobilité alternative, le lancement, à travers Volkswagen D’Ieteren Finance, d’un leasing financier pour le vélo, baptisé Bike-Moby.

 

Un incubateur productif

 

A travers son incubateur Lab Box sont nées plusieurs innovations au service de la mobilité au sens large. Parmi elles, Poppy, flotte de 350 véhicules partagés en free floating. Proposée à Anvers, elle propose des Volkswagen e-Golf 100 % électriques et des Audi A3 g-tron au GNC. Cette flotte s’est étoffée en août de 25 scooters électriques partagés. En un an d’activité, le service affiche 2 millions de kilomètres au compteur et quelques 20 000 utilisateurs, évitant ainsi, selon le distributeur, l'émission de 232 tonnes de CO2.

 

Autre innovation signée Lab Box, l’application Pikaway, destinée aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. En réunissant sur une seule et même plateforme différents acteurs de la mobilité comme la SNCB (SNCF belge), De Lijn (tramway), Poppy, ou encore des sociétés de taxis, cette plateforme Maas offre plusieurs solutions de mobilité, leur réservation et leur paiement, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, grâce à des informations en temps réel.

Au global, la branche auto d'Ieteren a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour un résultat opérationnel de 113 millions d'euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page