Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L'Alpine A110 va revenir en rallye

L'A110 Rallye sera développée sur la base de la version Cup offrant notamment 300 chevaux.

L'Alpine A110 va revenir en rallye

La descendante de la championne du monde 1973 va connaître les joies du rallye. Alpine vient d'annoncer une version rallye compétition clients pour la fin de l'année 2019.

 

Avant même que la Berlinette actuelle ne soit sur les routes, Alpine brillait depuis 2013 en Endurance dans la catégorie LMP2. Le programme, mené avec l'équipe Signatech, a permis de remporter le titre mondial LMP2 en 2016, mais aussi les 24 Heures du Mans de cette même année ainsi qu'en 2018. L'aventure Alpine en WEC va se poursuivre pour la saison 2018-2019.

 

En plus de ce programme "usine", Alpine a développé une offre compétition clients qui s'appuie sur l’A110 Cup qui évolue dans le cadre de l’Alpine Elf Europa Cup. Depuis peu, le programme circuit peut également compter sur une Berlinette GT4 qui brille en France mais aussi dans les GT4 European Séries et GT4 International Cup. "Leur première année de commercialisation n’est pas encore finie, mais elles se sont ancrées à une vitesse incroyable dans le paysage européen du sport automobile, ajoute Philippe Sinault, le directeur de Signatech. Désormais, il est temps de nous attaquer au retour d’Alpine en rallye."

 

Car l'ADN d'Alpine, qui a certes gagné le Mans en 1978 avec Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud sur l'A442B frappée du numéro 2, s'est avant tout exprimé en rallyes. L'A110 a été sacrée championne du monde des rallyes en 1973. Signatech va s'occuper du développement de cette version Rallye en partant d'une base de Cup. "Son homologation et sa catégorisation sont actuellement discutées avec la FFSA et la FIA. Le cahier des charges techniques ainsi que le prix de cette version rallye seront annoncés à la rentrée", explique la marque dans un communiqué.

 

Les premiers exemplaires de cette A110 Rallye, disponible au second semestre 2019, seront livrés d'ici la fin de l'année en France. L'Europe sera servie ensuite.

 

"Nous sommes très heureux d’étoffer le programme sportif d’Alpine. Notre engagement en LMP2 nous offre une vitrine à l’international où les résultats sont au rendez-vous depuis 2013. Notre communauté comprend notre démarche et il n’y a qu’à aller au Mans pour se rendre compte de l’aura d’Alpine en Endurance" explique Régis Fricotté, directeur commercial et compétition d’Alpine. "Du côté de la compétition clients, l’A110 Cup et l’A110 GT4 ont déjà trouvé leur public grâce à des véhicules performants, fiables et accessibles. Leurs succès étaient un prérequis à un retour en rallye, une discipline profondément ancrée dans notre ADN. Nous poursuivrons notre relation de confiance avec Signatech, dont l’expertise est précieuse dans le développement des versions sportives de l’A110. À l’image de tous les passionnés, nous avons désormais hâte de revoir le nom d’Alpine briller sur les spéciales !"

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Opel Corsa : honneur à l’électrique

La nouvelle génération de la citadine arrive sur le marché dotée d’une motorisation électrique de 136 ch affichant une autonomie de 330 kilomètres en cycle WLTP. Les versions thermiques arriveront

Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page