Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat digitalisé.

 

En Alsace-Lorraine, le nom Kroely sonne comme un incontournable pour les automobilistes à la recherche d’une Mercedes-Benz. En 30 ans, le groupe a également su s’imposer à l’échelle nationale en devenant le troisième plus important distributeur de la marque à l'étoile via ses 14 sites et ses 5 000 VP, VI et VUL écoulés chaque année. Ce n’est donc pas tout à fait un hasard si le distributeur, dirigé par Paul Kroely, est l’un des premiers en France, et même, en Europe, à inaugurer dans sa nouvelle concession de Mulhouse les derniers standards de l'Allemand, regroupés sous le nom MAR2020. Déployé à l’échelle mondial, ce programme intègre bien sûr de nouvelles normes esthétiques, mais vise également à repenser le parcours du client.

 

Entrée commune et bureaux digitalisés

 

C’est sur un terrain de près de 13 000 m2 que cette toute nouvelle concession Mercedes-Benz de Mulhouse est sortie de terre, au cœur d’un zone estampillée premium, face notamment à Lamborghini et Bentley. Le batiment de 3 300 m2 abrite un showroom de 1 200 m2, avec une aire de livraison dédiée et un espace accueil, un atelier mécanique d’un peu plus de 950 m2, 580 m2 de carrosserie, 240 m2 consacrés au stockage des pneus et enfin, 160 m2 dédiés à la préparation des véhicules. "Il ne s’agit pas seulement de décoration mais aussi de créer un nouveau parcours client", résume le dirigeant du groupe. En effet, une seule entrée, commune à la vente et l’après-vente, est désormais accessible au client qui est ensuite accueilli et redirigé par une Star assistante. "Nous avons également des Star experts, chargés de la découverte du client, de la configuration du véhicule et de l’essai. Un accueil premium dans un environnement premium", résume Nicolas Kuntz, directeur du site de Mulhouse.

 

De nouveaux standards qui font également la part belle à la digitalisation : des bureaux, ouverts ou fermés, selon le stade de la négociation, accueillent le client, avec, pour chacun, des écrans géants projetant la configuration des véhicules. "Afin de consentir à un investissement d’une somme raisonnable, soit environ 1,5 % de notre chiffre d’affaires, nous avons dû réaliser des compromis entre la taille du showroom et la mise en place d’outils digitaux. Nous avons ainsi réduit le hall d’exposition VN de 400 m2 par rapport au site précédent", détaille Paul Kroely. Si les 1 200 m2 permettent d’exposer 8 véhicules Mercedes et 2 Smart, l’intégralité des gammes peut toutefois être essayée. L’investissement total, incluant le terrain et le bâtiment, a représenté une enveloppe de 7 millions d’euros. 600 000 euros ont été consacrés aux éléments requis par MAR2020 dont 1/3 rien que pour les équipements digitaux. Un gros investissement à la hauteur du coup de jeune dont a pu bénéficier cette concession dont les normes n’avaient plus évolué depuis… 20 ans.

 

Un outil pour les clients et collaborateurs

 

Si l’investissement sert évidemment les intérêts du clients, ceux des collaborateurs n’ont toutefois pas été oubliés dans cette démarche. "Nous ambitionnons deux objectifs dans le cadre de ce plan d'investissement ambitieux : accueillir nos clients dans un espace de qualité centré sur l’accueil, le produit et le service mais également offrir une vraie qualité de vie de travail pour nos collaborateurs. C’est ce qu’on appelle la symétrie des attentions, et c’est ce que nous souhaitons mettre en avant dans le cadre de notre programme managerial entamé en 2017", explique Paul Kroely. Un projet pour lequel l’investisseura d’ailleurs été distingué l’an passé, lors de nos Grands Prix de la Distribution Automobile. "Nous avons un outil fabuleux à notre disposition pour travailler, tout est réuni pour réaliser une expérience client réussie", appuie Nicolas Kuntz, directeur de la concession. "Il entre en cohérence avec ce projet PREMMS dont le principe de base est qu'un collaborateur qui se sent bien s’occupe bien de son client."

 

D’autres projets sont prévus pour cette concession Mercedes-Benz de Mulhouse, la troisième plus importante du groupe Kroely, derrière celles de Strasbourg et de Metz, qui doit également bénéficier cette années des nouvelles normes MAR2020. L’an passé, ce point de vente, abritant 63 collaborateurs, a été à l’origine de la vente d’environ 560 véhicules neufs, 450 véhicules d’occasion à particuliers et autant à marchands. Le tout, pour un chiffre d’affaire de 40 millions d’euros. Le commerce VO devrait y prendre davantage d’ampleur avec la localisation dans le courant de l’année d’un centre OK ! Occasion Kroely, réservé aux véhicules de seconde main qui ne peuvent pas être estampillés sur le label Certified (ex-Millétoile) et ceux d’autres marques récupérés lors des reprises. Dans les cartons également, l'aménagement d'espaces pour les VUL et VI.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Opel Corsa : honneur à l’électrique

La nouvelle génération de la citadine arrive sur le marché dotée d’une motorisation électrique de 136 ch affichant une autonomie de 330 kilomètres en cycle WLTP. Les versions thermiques arriveront

Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page