Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le réseau Porsche France en route vers les 4 000 VO

Le réseau Porsche France en route vers les 4 000 VO

En progressant de 14,9 % après cinq mois d'exercice, la marque Porsche affiche un des meilleurs bilans d'étape sur le marché du VO français. Le réseau tire profit de cette dynamique et garde en tête l'ambition des 4 000 unités.

 

Quand on parle de VO, Porsche n'a pas à rougir. La marque allemande connait une période faste. Pour preuve, après une année 2018 soldée par une croissance de 9 % des transactions réalisées par le réseau national, à 3 580 unités environ, Porsche enregistre une évolution positive de 14,9 %, au terme des cinq premiers mois de l'exercice 2019. Selon les chiffres de AAA Data, 11 492 véhicules de la firme de Stuttgart ont changé de mains, depuis le début du mois de janvier.

 

L'an passé, 87 % des véhicules d'occasion de la marque revendus par les concessions se destinaient à des particuliers. Le prix moyen de ces produits atteignait alors 84 000 euros quand la valeur moyenne des stocks en point de vente s'élevait à 81 000 euros par unité, selon les chiffres communiqués par Porsche France. Pour Aurélien Janot, le responsable VO de la filiale, nul doute que la force du label Porsche Approved a joué à plein son rôle. "Il doit devenir un réflexe pour les consommateurs, se fixe-t-il pour objectif. En quatre ans, sa notoriété a gagné 10 points".

 

Le travail de fond sur l'expérience consommateur et la multiplication des outils digitaux ne sont pas étrangers au phénomène. Depuis trois ans, les campagnes événementielles se sont multipliées, à l'image des Porsche Approved Days, en avril dernier, et la marque a lancé coup sur coup l’application Porsche Occasions et Porsche Finder, en septembre 2018. "Nous soutenons très activement le développement de nos outils digitaux afin de toujours rester en adéquation avec l’utilisation de ces outils et les demandes de nos clients", argue le responsable.

 

L'attractivité du diesel se maintien

 

Cette croissance à deux chiffres après cinq mois profite à tous les segments de produits assure encore le responsable VO. "De fait nous revenons à des zones tarifaires plus raisonnables", soutient celui qui ne se coupe pas pour autant des relations avec les marchands. "Ils tiennent une place importante dans la stratégie de remarketing", affirme Aurélien Janot. En phase de renouvellement, Porsche doit traiter une volumétrie de reprise exceptionnelle. 1 VN commandé sur 4 fait l'objet d'une reprise de véhicule (15 % dans le cas d'un achat de VO), en 2018.

 

Compte tenu de ces paramètres, Porsche France s'estime en ligne avec l'ambition annuelle de franchir la barre des 4 000 VO commercialisés par le réseau, sous le label Porsche Approved. "Nous avons une adhésion très forte à notre stratégie", se félicite le responsable VO de la filiale hexagonale. De fait, il n'estime pas avoir un besoin vital de partenariats extérieurs. Il faut dire qu'en réalité, la ligne directrice reste grandement soumise aux positions de Stuttgart. Les évolutions successives apportées au label créé en 2002 interviennent généralement dans le cadre d'un déploiement mondial. L'extension aux VO de plus de 15 ans, l'an passé en est un exemple tout trouvé, autant que l'ouverture prévue aux électriques.

 

Programme de formation à la vente

 

Porsche Approved sera en effet prêt à couvrir les véhicules électriques de la marque, en fin d'année 2019, dès la sortie du Taycan. Le responsable VO national participe à la réflexion afin de s'assurer que le contenu permette aux concessionnaires de rester dans des zones de prix compétitives. Les premiers véhicules d’occasion issus du réseau de Centres Porsche seront ainsi disponibles dès le début de l’année 2020, faisait-on savoir récemment chez Porsche France. D'ici là, le mix énergétique ne boude pas le diesel. "Il se stabilise dans les ventes, assure Aurélien Janot. Son attractivité s'est maintenue depuis l'annonce de l'arrêt des motorisations diesel dans la gamme".

 

Enfin, le soutien pédagogique. Au réseau, Porsche France propose un plan de formation – de plus en plus digitalisé – et un programme de coaching au travers du Label Porsche Business Excellence. Destiné à accompagner les distributeurs dans le développement des ventes VO, ce programme devrait profiter à 25% des partenaires de la marque, en 2019.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Saikawa reconduit à la tête de Nissan, Senard joue l’apaisement

Les actionnaires de Nissan, dont Renault, ont approuvé le nouveau schéma de gouvernance du constructeur et reconduit Hiroto Saikawa, un temps menacé, au poste de président directeur général. Jean-Dominique

Arnaud Duffort réélu à la tête du groupement des concessionnaires JLR

A la tête du groupement des concessionnaires JLR depuis octobre 2017, Arnaud Duffort a été réélu pour un nouveau mandat.

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page