Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Autogriff vise 80 000 véhicules en gestion

Depuis son lancement, la start-up a transformé 4000 devis.

Autogriff vise 80 000 véhicules en gestion

Un an après son lancement, la jeune pousse soutenue par le groupe Amplitude entend élargir son portefeuille de clients professionnels. Elle leur propose notamment un tarif équitable pour la remise en état de la carrosserie.

 

Offrir un tarif le plus juste possible et homogène sur tout le territoire national pour les travaux de carrosserie, c’est le leitmotiv ambitieux d’Autogriff. Pour ce faire, la jeune pousse, lancée en avril 2018 par un ex-agent de marque, s’appuie sur un outil de chiffrage maison pour proposer une solution en ligne de devis. Via son application, la start-up demande à l’utilisateur de prendre une vidéo de "7 secondes" du véhicule concerné, à partir de laquelle Autogriff va pouvoir proposer un devis pour la remise en état, en 4 heures maximum. Selon la start-up sa solution permet d’économiser jusqu’à 40%.

 

L’outil de chiffrage d’Autogriff promet un tarif unique en fonction du véhicule et de l’endommagement (rayure, enfoncement…), et ce quelle que soit la région en France. Autogriff envoie le devis à son réseau de partenaires carrossiers, au nombre de 500 actuellement pour leur apporter l’affaire. La jeune pousse se veut complétement transparente pour ses clients et se rémunère à hauteur de 5 % sur les pièces et de 9 à 15 % sur la main d’œuvre sur les devis transformés.

 

Optimiser les frais de remise en état pour les gestionnaires de flottes

 

"Peu de personnes se rendent directement en carrosserie. Elles passent par leur concessionnaire qui bien souvent sous-traite la réparation, explique Franck Keller, le fondateur d’Autogriff. Ce qui fait naturellement augmenter la facture, et surtout donne lieu à des tarifs complétement disparates en fonction des régions ou même de deux carrosseries établies dans la même zone de chalandise".

 

Si au lancement de son activité, l’entrepreneur ciblait les particuliers, il s’adresse désormais exclusivement à des professionnels. Ainsi si sa solution peut intéresser les distributeurs -d’ailleurs le groupe Amplitude est actionnaire minoritaire d’Autogriff- elle vise surtout à optimiser le temps et les frais des entreprises, notamment lors de la restitution des véhicules. La start-up, forte de 12 collaborateurs dont 5 experts, se targue de bien connaitre les loueurs et leurs critères de restitution.

 

Des ambitions internationales

 

Elle propose ainsi aux gestionnaires de flottes de prendre en main les sinistres et les restitutions avec la promesse d'un gain de temps de l’ordre de 80 %. D’ailleurs, dès la fin du mois de novembre, Autogriff étoffe ses services en lançant un onglet e-constat pour déclarer rapidement les sinistres.

 

Elle compte aujourd’hui parmi ses clients Cogedim, Hartmann…Opérationnelle depuis le début de l’année, la start-up a fait réaliser 4 000 interventions à ce jour. A l’horizon 2023, elle ambitionne de gérer une flotte de 80 000 véhicules. Et pour répondre à l’essor de son activité, Autogriff souhaite étoffer son réseau de carrossiers en recrutant une centaine de partenaires supplémentaires, pour atteindre à terme un maillage de 650 carrosseries. En outre, la jeune pousse a des ambitions internationales puisque le fondateur envisage de dupliquer sa formule dans d’autres pays européens.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
La Loi d'orientation des mobilités : enfin adoptée !

L'Assemblée nationale a approuvé, par 116 votes pour, la Loi d'Orientation des Mobilités. Une enveloppe de 13,4 milliards d'euros est dédiée à la mobilité au sens large, jusqu'en 2022. Mais de nombreux

Les Français achètent-ils vraiment plus de

A en croire le ministre de l’Economie, Bruno le Maire, les Français auraient tendance à privilégier l'achat de véhicules de grosse cylindrée. Mais qu’en est-il vraiment ?

Le Sénat demande un report du WLTP au 1er janvier 2021

La commission de l’aménagement du territoire et du développement durable de la Haute assemblée a adopté un amendement visant à reporter au 1er janvier 2021 l’entrée en vigueur du WLTP.

Les lauréats des Grands Prix de la Distribution Automobile 2019 sont...

La 18e édition des Grands Prix de la Distribution Automobile, organisée par le Journal de l'Automobile, a été l’occasion de mettre à l’honneur huit groupes et distributeurs pour leur esprit d’initiative

Benoît Alleaume, réseau Renault :

Grâce au soutien du groupe Sofibrie, le constructeur au losange a inauguré son premier Renault City. Benoît Alleaume, directeur du réseau Renault, et Ivan Segal, directeur commercial France du groupe,

Toujours trop de concessions en Europe selon ICDP

Dans son dernier rapport sur la distribution automobile, ICDP conclut que la diminution du nombre de concessions en Europe n'est pas assez rapide pour maintenir la viabilité des réseaux.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page