Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un expert automobile condamné pour une escroquerie à l'épave roulante

107 automobilistes ont porté plainte pour un préjudice estimé à plus d'un million d'euros.

Un expert automobile condamné pour une escroquerie à l'épave roulante

Le parquet d'Evry (91) a prononcé une peine de prison contre un expert automobile reconnu coupable d'avoir monté un système d'escroquerie fondé sur la remise en circulation d'épave. Il devra verser une lourde indemnisation aux victimes.

 

Un expert automobile a été condamné à trois ans de prison, dont un ferme, aménagé en semi-liberté, par le parquet d'Evry (91). Selon les informations de l'AFP, l'homme de 39 ans a été reconnu coupable d'avoir remis en circulation des centaines d'épaves roulantes.

 

La justice a retenu le délit de faux dans un document administratif par un chargé de mission de service public. En conséquence, pour indemniser les victimes, il s'est vu saisir 149 000 euros sur un bien immobilier, et le parquet l'a définitivement interdit d'exercer une activité professionnelle en lien avec l'automobile.

 

D'abord poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui, escroquerie en bande organisée, participation à une association de malfaiteurs et blanchiment, il a été relaxé de tous ces chefs d'accusation. Début septembre, le parquet avait demandé une peine d'emprisonnement avec sursis. A noter que les 26 garagistes poursuivis dans la même affaire sont tous relaxés.

 

Toute cette affaire a commencé en juin 2016, à la suite d'un dépôt de plainte d'un automobiliste qui soupçonnait son garagiste de remettre en circulation des véhicules endommagés. L'ouverture d'une enquête après plusieurs mois, par le parquet d'Évry, a permis de prouver que plus de 1 000 véhicules avaient été remis en circulation par cet expert. Sur le seul département de l'Essonne, 242 voitures étaient concernées. Sur les 107 véhicules expertisés, 51 ont été déclarés dangereux. Au total, 107 victimes ont déposé plainte, pour un préjudice estimé à près d'un million d'euros.

 

Cela rappelle que plusieurs affaires similaires d'escroquerie à l'épave roulante ont secoué la filière ces dernières années, en région parisienne. Des cas qui ont mis en lumière les failles du marché de l'occasion. En décembre 2016, un expert de la région parisienne avait été condamné pour homicide involontaire à quatre ans de prison, dont deux fermes. Une Clio qu'il avait remise en circulation avait causé la mort d'un jeune homme de 22 ans, déjà dans l'Essonne.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vers une usine de batteries PSA dans le Nord

Tous les voyants sont au vert pour l'implantation de l'usine de batteries PSA à Douvrin. Le conseil régional des Hauts-de-France vient de confirmer son soutien financier à un projet qui pourrait générer

Le conseil d'administration de Renault choisit Luca de Meo

Le constructeur français souhaite que Luca de Meo, actuel patron de Seat, soit son futur directeur général. Le conseil d'administration, réuni le 10 décembre 2019, s'est prononcé en ce sens.

Gérard Detourbet nous a quittés

Gérard Detourbet, considéré comme le père de la gamme low cost du groupe Renault avec les modèles Logan, Sandero, Duster ou Kwid, est décédé à l'âge de 73 ans. La nouvelle a été annoncée,

Paul Kroely inaugure son site Mercedes de Metz

Le groupe originaire d'Alsace-Lorraine a inauguré, le 5 décembre 2019, son nouveau site Mercedes de Metz (57). Véritable fleuron du groupe dirigé par Paul Kroely, il devient la référence du programme

Un malus déplafonné pour aider la filière automobile

Le ministre de l’Economie a profité de la journée de la filière automobile pour annoncer la création de deux fonds de soutien, dotés de 50 millions d’euros au global. Ils seront dotés grâce

Luc Chatel, PFA :

Le président de la PFA revient sur les défis de l’industrie automobile française au cours des prochaines années. Autant de sujets qui seront abordés à l’occasion de la Journée de la filière

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page