Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Fiat accusé d’avoir délibérément sous-estimé Chrysler lors de son rachat

Fiat accusé d’avoir délibérément sous-estimé Chrysler lors de son rachat

Les autorités fiscales italiennes soupçonnent Fiat d'avoir sciemment sous-évalué la valeur de Chrysler lors du rachat du groupe en 2014. But de la manoeuvre présumée : payer moins d’impôts.
Extrait de l'article :

 

Fiat pris dans les filets des autorités fiscales italiennes. Le constructeur est accusé d’avoir sous-estimé Chrysler de 5,1 milliards...

Taille de l'article : 415 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page