Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le bras de fer entre le gouvernement et Renault a commencé

L'usine de Flins, qui produit notamment les Zoé et Micra, emploie 2 600 personnes.

Le bras de fer entre le gouvernement et Renault a commencé

Conscient que Renault joue sa survie, Bruno Le Maire, qui n'a toutefois pas encore signé la garantie du prêt bancaire négocié, veut connaître les propositions globales du constructeur pour assurer sa présence industrielle future en France.
Extrait de l'article :

 

Le site industriel de Renault à "Flins ne doit pas fermer", a déclaré, vendredi 22 mai 2020, le ministre de l'Economie...

Taille de l'article : 349 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page