Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Retrofuture passe à la vitesse supérieure

Arnaud Pigounides, fondateur de Retrofuture, entend atteindre un cumul de 1 000 ventes en 2022.

Retrofuture passe à la vitesse supérieure

La société d'ingénierie, qui s'est spécialisée dans la transformation des véhicules thermiques en électriques, a dévoilé les prochaines étapes de son plan de développement. Outre une levée de fonds, il est question de créer un réseau et une gamme de produits.

 

Après avoir signé un accord avec CarJagger pour proposer une offre conjointe aux clients de la plateforme de transaction de véhicules de collection, Retrofuture enchaine sur ses autres projets. La société qui convertit les véhicules thermiques en électriques a présenté une feuille de route composée de plusieurs éléments majeurs, dont une levée de fonds, la constitution d'un réseau et la définition d'une gamme de produits.

 

Tout d'abord retenons que Retrofuture va faire évoluer son modèle d'affaires. En plus d'un catalogue de produits réguliers, la société fondée par Arnaud Pigounides a décidé d'ouvrir la prestation à des clients particuliers et professionnels qui fourniront les véhicules. Un schéma inspiré justement par l'accord avec CarJagger. Une œuvre qui sera facturée entre 15 000 et 30 000 euros, hors prime à la conversion pouvant atteindre 5 000 euros.

 

Le catalogue va toutefois s'approfondir. Aux 11 modèles actuels, Retrofuture espère ajouter une vingtaine de nouvelles références. La segmentation devrait rester identique, avec 5 catégories, dont les Petites (Austin Mini…), les Plaisirs (Cox…), les Mediums (Peugeot 504) et les Exceptionnelles (Porsche 912…). Selon ses prévisions, l'entreprise espère comptabiliser 1 000 ventes d'ici à 2022.

 

Pour s'en donner les moyens, Retrofuture compte investir 3 millions d'euros, d'ici à cette date. Outre le travail d'homologation de quelque 20 modèles, comme précédemment mentionné, il s'agit également de mailler le territoire national. Raison pour laquelle, Arnaud Pigounides va se lancer dans une levée de fonds. Notons que lors de la première vague, la société a enregistré 60 précommandes de retrofit, ce qui a généré 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, au premier trimestre 2020.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Daimler souhaite vendre l'usine d'Hambach

Le groupe allemand, qui fabrique des Smart depuis 1998 en Moselle, vient d'annoncer son intention de vendre le site d'Hambach. Cette usine devait pourtant produire des modèles électriques de Mercedes.

Ivan Segal, Renault :

En juin 2020, le groupe Renault a gagné 1,5 point de part de marché avec 71 612 immatriculations, en hausse de 6,5 %. Les marques Renault et Dacia profitent pleinement de la prime à la conversion qui pèse

PSA Retail ferme 11 sites sur sa plaque parisienne

La filiale de distribution du groupe PSA annonce une réorganisation de sa présence en région parisienne. 11 sites seront fermés et les salariés redéployés dans les 25 succursales en périphérie

Peugeot condamné en Autriche pour abus de position dominante

Le tribunal des ententes de Vienne a condamné Peugeot pour abus de position dominante et restriction de la liberté de prix, face à un concessionnaire de la marque. Le constructeur devrait faire appel

PSA : les actionnaires confirment la fusion

Les actionnaires de PSA, réunis en assemblée générale ce jeudi 25 juin 2020, ont voté à 99 % les résolutions appuyant le principe et le schéma initial de la fusion avec FCA. Un mariage toujours

L'offensive VUL électriques de PSA débute en juillet 2020

Les déclinaisons 100 % électriques des fourgons du groupe PSA débutent leur carrière commerciale en juillet 2020. Xavier Peugeot, patron de la business unit VUL de PSA, estime que ces modèles pourraient

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page