Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mercato des designers chez Renault et PSA

Matthias Hossann et Alejandro Mesonero-Romanos, respectivement directeurs du design de Peugeot et Renault.

Mercato des designers chez Renault et PSA

Gilles Vidal quitte la direction du design de Peugeot pour rejoindre Renault. Il est remplacé par Matthias Hossann. Alejandro Mesonero-Romanos, qui officiait chez Seat, rejoint lui aussi la marque au losange.

 

Gilles Vidal n’est plus le directeur du design de Peugeot. En poste depuis janvier 2010, l’artisan de l’évolution du style de la marque au lion quitte le groupe PSA qu’il avait rejoint à la sortie de ses études en 1996. Il exercera ses talents au sein du groupe Renault à compter de novembre 2020 et sera rattaché à Laurens van den Acker, directeur du design industriel et membre du comité exécutif du groupe Renault.

 

Pour le remplacer, PSA joue la carte de la promotion interne en nommant Matthias Hossann (40 ans). Le nouveau directeur du design de Peugeot, diplômé de l’école Design Strate, a rejoint la direction du style du groupe en 2002. Il a occupé différentes fonctions à l’international, dont cinq années au centre du style de Shanghai. Il est responsable depuis 2013 du design prospectif de la marque Peugeot avec, à son actif, des concepts comme l’e-Legend, star du Mondial de Paris en 2018. Il a également piloté le design avant-projet de la nouvelle génération 208 et 2008.

 

"Je me réjouis de confier cette mission à l’un des designers les plus doués de sa génération, qui a éclairé le futur de la marque Peugeot et qui va dorénavant pouvoir mettre son talent au service des clients de la marque", commente Jean-Pierre Ploué, le directeur du style du groupe PSA.

 

Transfuge de Seat

 

Le groupe Renault annonce également l’arrivée d’Alejandro Mesonero-Romanos, 52 ans, au sein de son équipe de design à compter du 1er octobre 2020. Diplômé en design industriel de la Elisava Barcelona School of Design et d’une maîtrise en design automobile du London Royal College of Art, il a effectué l’essentiel de sa carrière au sein du groupe Volkswagen, notamment en tant que directeur du design de Seat depuis 2011. Il a été responsable de la conception des modèles Ateca, Arona et Tarraco et à l’origine de la cinquième génération d'Ibiza, des dernières versions de la gamme Leon ainsi que les dernières Cupra Formentor et el-Born. Son CV fait également état d’un bref passage chez Renault, entre 2007 et 2009.

 

Alejandro Mesonero-Romanos sera lui aussi rattaché à Laurens van den Acker. Ce dernier évoque "son excellent travail […] largement reconnu dans l’industrie automobile et son expérience, bâtie chez plusieurs constructeurs."

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Le choc est total pour le réseau français Mitsubishi. Après une période d'euphorie durant laquelle le constructeur multipliait les nominations, vient le temps de la désolation. Le japonais a annoncé

Mitsubishi gèle le lancement de ses modèles pour le marché européen

Coup dur pour les distributeurs européens Mitsubishi. Le conseil d’administration du constructeur japonais a pris une série de décisions dans le cadre de son plan de rationalisation. Le fil rouge

La newsletter du Journal de l'Automobile revient le 24 août 2020

Toute l’équipe du groupe Le Journal de l’Automobile vous souhaite de passer un bel été et vous donne rendez-vous dès le lundi 24 août 2020.

Renault a perdu un tiers de ses ventes mondiales au premier semestre 2020

La pandémie de Covid-19, et ses conséquences sur l’industrie et le commerce, ont fait perdre au groupe Renault plus d’un tiers de son volume de ventes mondial sur les six premiers mois de l’année

Jean-Philippe Imparato :

Alors que Peugeot a vu ses ventes reculer de 42 % dans le monde sur le premier semestre 2020, son directeur avance une hausse de 42 % des commandes sur le seul mois de juin, dont 17 % concernent les modèles

Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat sera désormais distribuée par Central Autos, qui a repris le fonds de commerce au groupe Magris. La société, dirigée par Jean-Patrick Coquillat, implante la marque dans le pôle automobile au sud de Vienne,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page