Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault Samsung taille dans ses cols blancs

Le XM3 de Renault Samsung débarquera en Europe en 2021 selon les plans du constructeur.

Renault Samsung taille dans ses cols blancs

La crise économique pousse la division sud-coréenne de Renault à procéder à des réductions d'effectif parmi ses dirigeants. Ceux qui resteront en place verront leur salaire diminuer de 20 %, dès ce mois de janvier 2021.

 

Les nuages s'amoncèlent au-dessus de Renault Samsung. La filiale du constructeur qui vient de rapporter sa première année de perte opérationnelle depuis 8 ans, à cause d'une chute des ventes de l'ordre de 35 %, à 116 166 unités, a présenté un plan de coupe budgétaire qui sera appliqué dès le mois de janvier 2021. Au menu, Renault Samsung sert une réduction des effectifs dans les hautes sphères.

 

En effet, le 7 janvier 2021, la filiale de Renault a annoncé réduire le nombre de cadres de 40 %. Ils ne seront donc plus que 30 après cette étape de restructuration. A ceci s'ajoute une réduction de 20 % du montant des salaires de ceux qui resteront en poste et ce, à partir de ce mois de janvier. Selon l'agence de presse sud-coréenne, Yonhap, Renault Samsung n'exclut pas l'idée de soumettre un plan de départ volontaire en retraite aux employés, par la suite.  

 

L'entreprise qui est détenue à 81 % par Renault avait pris la décision de suspendre l'exploitation de sa seule usine à Busan du 25 septembre au 18 octobre dernier, puis plusieurs jours en novembre et décembre pour maîtriser la montée des stocks. Cette année, Renault Samsung misera sur le démarrage commercial de SUV XM3, dont la production a débuté en septembre et dont les exportations vers l'Europe, sous le nom de Renault Arkana, ne tarderont pas à commencer. (Avec Yonhap)
 

Copyright photo : © Sung-Pil MIN/Teamroad Studio

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

Laurent Thézée, Mazda France :

Trois mois après sa nomination à la présidence de Mazda France, Laurent Thézée présente la feuille de route de la marque en France, dont la trajectoire vers le segment du premium se construit en partenariat

Guillaume Couzy, Peugeot :

Au coude à coude avec Renault sur les ventes aux particuliers, Peugeot réalise une belle année 2020 dans un contexte de marché inédit. La marque débute l'année 2021 avec un portefeuille de commandes

La fusion PSA-FCA validée par les actionnaires

A peine plus d'un an après l'annonce de la fusion entre PSA et FCA, les actionnaires des deux groupes ont donné leur aval, lundi 4 janvier 2021. Stellantis, le futur troisième groupe mondial en chiffre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page