Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Hyundai Ioniq 5, premier de cordée

Hyundai dévoile le SUV compact Ioniq 5.

Hyundai Ioniq 5, premier de cordée

Déjà bien pourvu en modèles alternatifs, Hyundai a dévoilé sa nouvelle proposition 100 % électrique : le SUV compact Ioniq 5. Il donne le top départ d'une future gamme zéro émission.

 

Entre le concept et la réalité, un gouffre a parfois tendance à se creuser. Pas pour le Hyundai Ioniq 5 dont la version finale rappelle fortement le concept 45 dévoilé en 2019 lors de l’ultime salon de Francfort. Le constructeur a dévoilé, le 23 février 2021, la proposition de série dont la ligne générale, le profil ou encore la signature lumineuse sont reprises en l’état. L’habitacle ainsi que le système d’ouverture des portes, coulissant sur le concept, ont en revanche été adaptés, l’originalité ayant malgré tout certaines limites.

 

Présenté comme un SUV compact, Ioniq 5 est le premier-né d’une nouvelle gamme de véhicules 100 % électriques qui se composera également dans un futur proche d’une berline, Ioniq 6, et d’un grand SUV, Ioniq 7. Charge lui incombe d’inaugurer la plateforme E-GMP (Electric-Global Modular Platform) qui servira de base commune. Cet outil industriel dédié aux véhicules électriques permet d’optimiser leur conception, Ioniq 5 étant en l’occurrence doté de porte-à-faux avant et arrière très courts et d’un empattement très long (3 000 mm) si l’on tient compte de sa longueur totale (4 635 mm).

 

Gamme élargie

 

Son style radicalement différent de celui de la gamme Hyundai actuelle ne laisse pas totalement insensible. Il apporte une touche de fraicheur et d’originalité qui fait souvent défaut aux véhicules électriques. Son capot courant sur toute la largeur du véhicule, son bouclier avant en forme de V, ses roues de 20 pouces et ses feux à LED très géométriques sont autant de détails esthétiques lui conférant une forte personnalité. Hyundai insiste par ailleurs sur l’espace à bord où la modularité est déclinée à toutes les sauces avec des sièges avant et arrière coulissants, sans oublier la console centrale qui peut se déplacer sur 140 mm. Quant à la capacité de coffre, elle va de 531 à 1 600 litres, sans oublier les 57 litres du coffre avant sur certaines versions.

 

Au niveau technique, le SUV multiplie les propositions. Deux packs de batteries sont au programme, ouvrant la voie à des versions deux roues (2WD) et quatre roues motrices (4WD), ainsi qu’à des niveaux de puissances variés. La version de 58 kWh en 2WD est dotée d’un moteur de 125 kW offrant 350 Nm de couple et un 0 à 100 km/h en 8,5 secondes. Vient ensuite la formule 4WD animée par un moteur avant de 53 kW et un moteur arrière de 120 kW, l’ensemble permettant d’atteindre les 100 km/h en 6,1 secondes. La version 72,6 kWh est déclinée selon le même schéma mais avec des moteurs plus puissants : 160 kW en 2WD (350 Nm de couple et 0 à 100 km/h en 7,4 secondes) ; 70 kW+155 kW en 4WD (0 à 100 km/h en 5,2 secondes). Cette toute dernière configuration est annoncée entre 470 et 480 kilomètres d’autonomie.

 

Recharge express

 

Une autre caractéristique découlant de la plateforme E-GMP est la compatibilité avec une recharge de 400 et 800 V. Raccordé à une borne de recharge de 350 kW, Ioniq 5 peut être rechargé de 10 à 80 % en seulement 18 minutes. Cinq minutes suffisent pour récupérer 100 km d'autonomie. Le véhicule est également doté d’un chargeur inversé V2L qui peut fournir jusqu’à 3,6 kW de puissance afin de recharger des appareils électriques comme un vélo, un scooter ou un équipement de camping.

 

Pour ce qui est des équipements de confort, le SUV embarque deux écrans digitaux de 12 pouces, l’un faisant office de combiné d’instruments, l’autre de système multimédia. Un affiche tête haute en réalité augmentée, la technologie de conduite autonome de niveau 2 et un bataillon d’aide à la conduite sont également au programme. Le tout pourra être prochainement apprécié dans les concessions Hyundai, à compter de la fin du premier semestre 2021. Un système de réservation en ligne sera par ailleurs mis en place pour la version de lancement baptisée Projet 45, limitée à 3 000 exemplaires dans le monde. Les premières livraisons débuteront au deuxième trimestre.

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
CAR Avenue primé pour sa performance en Europe

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

GPDA : Eden Auto est le Groupe de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Eden Auto reçoit le prix

GPDA : Renault à Ancenis, Concession de l'année 2020

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

GPDA : Jean-Charles Verbaere élu Distributeur de l'année

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Dans la catégorie

GPDA : Une saga familiale qui se construit autour de destins croisés

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les sociétés primées. Dans la catégorie

GPDA : Le groupe Progeda affiche la meilleure e-réputation

Pour mieux découvrir les Grands Prix de la Distribution Automobile, le Journal de l'Automobile vous propose un éclairage sur les innovations récompensées et les groupes primés. Le prix de la meilleure

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page