Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Les transactions entre particuliers atteignent des sommets

Avec 95 556 unités au compteur, les véhicules d'occasion de 11-15 ans en CtoC constituent le premier motif de transaction.

Les transactions entre particuliers atteignent des sommets

Au mois de mars 2021, les transactions entre particuliers ont représenté 66 % des ventes. Un camouflet pour les professionnels qui sont devancés jusque sur le segment du vrai VO. Est-ce la conséquence des restrictions ?

 

L'hémorragie se poursuit et les professionnels voient les activités VO leur échapper mois après mois. De source AAA Data, au mois de mars 2021, les distributeurs ont pesé à peine 33,9 % de pénétration dans les 591 000 reventes de véhicules d'occasion, soit légèrement plus que 200 000 unités. Au terme du premier trimestre, le cumul s'élève à moins de 540 000, soit 34,4 % de parts de marché.

 

Les particuliers s'arrangent donc entre eux. Les 66,1 % de ventes qu'ils ont pesé en mars font mal aux professionnels sur tous les segments ou presque. En effet, au-dessus de 1 an d'âge, ils dominent chaque catégorie de véhicules d'occasion. Cela n'épargne pas la case du "vrai VO", celle du 2-5 ans. Le CtoC y revendique 13,8 % des transactions contre 12,5 % pour les professionnels (73 840 unités). Une statistique qui reflète la tendance trimestrielle. Le marché du gré à gré est donné à 13,3 % du total, contre 12,5 % pour les enseignes

 

Avec 95 556 unités au compteur, les véhicules d'occasion de 11-15 ans en CtoC constituent la première source d'accord (16,2 %). Les produits de plus de 16 ans figurant au deuxième rang, à 15,5 % de pénétration. Le podium se complète des VO de 6-10 ans qui en mars ont terminé à 86 671 unités, soit 14,7 % du marché touts canaux confondus. Pour AAA Data, la répartition est identique à l'échelle du trimestre.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vincent Cobée, Citroën :

Avec la C5X, Citroën signe son retour sur le segment des grandes berlines, quatre ans après l'avoir quitté. Produite en Chine, comme la DS9, la C5X sera commercialisée en Europe à l'automne 2021.

François Larher, Audi :

En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

Seres, l'autre marque chinoise qui veut se déployer en France

Seres, la marque chinoise appartenant à Dongfeng, poursuit son développement en France. Deux modèles électriques seront proposés en 2021 pour un objectif de 80 distributeurs sur le territoire.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page