Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
SsangYong passe à l’Actyon !

SsangYong passe à l’Actyon !

SsangYong complète sa gamme de SUV avec l'arrivée de l'Actyon. Conformément à ses habitudes, la marque coréenne sort des sentiers battus avec une ligne originale et un prix concurrentiel. Après un décollage réussi en 2005 avec  4 337 unités (VP+VU), on craignait que la...

...marque coréenne allait pouvoir rééditer l'exploit, malgré une absence de notoriété en France. Pourtant à fin octobre, SsangYong totalisait déjà 4037 unités. Nul doute que la "petite marque qui monte" devrait battre donc pour cet exercice un nouveau record. Et en faire autant pour l'année 2007. Grâce à une nouvelle arme, l'Actyon.
"Pour accompagner notre montée en puissance, il nous fallait compléter notre gamme et combler un vide sur le segment des SUV compacts, c'est désormais chose faite avec le lancement de l'Actyon", a résumé Jean-François Pardé, P-dg de SsangYong France. La marque spécialisée dans les véhicules 4x4 se pare ainsi d'un quatrième véhicule après l'immense et décalé Rodius, le Rexton 2 et le Kyron. De ce dernier d'ailleurs, l'Actyon garde notamment le châssis et la transmission mais lui rend toutefois 21 centimètres, ce qui fait de l'Actyon le plus petit véhicule de la gamme. Malgré cela, la nouvelle coréenne reste imposante avec ses 4,45 m de long et ses 1,88 m de largeur.
SsangYong n'aura cependant pas choisi la facilité en lançant un véhicule sur le segment très concurrentiel des SUV compacts en France.  Celui-ci archi dominé par le Rav4, vient de voir les arrivées du CR-V, de l'Antara et bientôt des français. Le reste du gâteau sera à partager entre les Tucson, Sportage et Consort. C'est notamment face à ce genre de concurrence que l'Actyon devra batailler. Mais celui-ci ne manque pas d'armes.

Un bon rapport qualité/prix

Pour marquer la volonté de s'ancrer durablement sur le territoire national, SsangYong lance sa

L'ACTYON EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché : Segment des 4x4 de loisirs : 53 000 unités en 2005 sur un total de 118 000 unités.
    1er semestre 2006 : 29 964 unités
  • Principales concurrentes :
    - Chevrolet Captiva 2.0 VCDI 150 ch (25 900 euros);
    - Hyundai Tucson 2.0 CRDI Pack Confort 140 ch (27 910 euros);
    - Kia Sportage Urban Rider 2.0 CRDI 140 ch Motion (26 510 euros)
  • Objectifs de vente :
    2 000 en 2007
  • Prix en euros :
    25 990 € Confort
    27 490 € Luxe
  • nouveauté exclusivement en Diesel avec un moteur 4 cylindres 2.0 l de 141 ch. Une motorisation qui lui offre de la souplesse.  Relativement silencieux, le Diesel coréen ne confère pas de grandes capacités sportives au petit SUV. En outre, la boîte est mal étagée. Sur petites routes, en raison d'une troisième trop longue, le conducteur ne cesse de jouer avec le levier de vitesses.
    En revanche, l'Actyon se révèle efficace sur piste, où il montre de véritables capacités tout en confort et équilibre  sans toutefois montrer des aptitudes de franchisseur. 
    A l'intérieur, SsangYong propose 5 vraies places et une habitabilité raisonnable  à un niveau d'équipement correct. Cependant, c'est en ouvrant le coffre que nous avons été surpris du manque de place pour ce type de véhicule. Si la configuration 5 sièges sans couvre bagages offre une capacité de 465 litres, celle-ci se réduit à 285 litres sous le couvre bagages. Un volume trop restreint pour une clientèle qui recherche de l'espace.
    Mais cet inconvénient pourrait se dissiper au regard des tarifs affichés. En effet, à partir de 25 990 euros en entrée de gamme, l'Actyon se veut être un bon compromis pour les prestations affichées par rapport à une concurrence qui est montée en gamme... au niveau des prix. Reste le style de la voiture. "Celui-ci volontairement décalé est une des raisons pour lesquelles nos clients achètent SsangYong", estime Jean-François Pardé.
    Avec un objectif de vente de 2 000 unités, soit un tiers de son objectif total pour l'année 2007,  SsangYong voit en sa nouveauté toutes les raisons de passer à...l'Actyon.

    Tanguy Merrien

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Les maisons d'enchères ont résisté à la crise en 2020

    Le Conseil des ventes a publié le bilan commercial définitif de l'exercice 2020. En recul de 5,7 % sous l'effet de la pandémie, le secteur du VO signe toutefois sa deuxième meilleure performance historique,

    Les ventes mondiales de modèles électrifiés ont bondi au premier trimestre 2021

    Sur les trois premiers mois de 2021, les ventes de modèles électrifiés ont progressé de 145 % dans le monde. La Chine et l'Europe sont les deux zones où il se vend le plus de ces modèles, dont 67,2

    Quels seront les prochains métiers stars de la distribution automobile ?

    Tandis que la pandémie a conforté le rôle central du e-commerce dans de nombreux secteurs d'activité, celui de la distribution automobile n'échappe pas à cette évolution et voit progressivement

    Les particuliers à l'origine de la moitié des immatriculations de voitures électriques

    Les véhicules électriques ont représenté 12,6 % du marché automobile en 2020 et 7,1 % depuis le début de l'année 2021, en hausse de 30,5 %. Plus de la moitié des acheteurs sont des particuliers.

    Bruxelles pose les jalons des futurs règlements européens de vente et d'après-vente

    Dans une communication publiée le 28 mai 2021, la Commission européenne souhaite une mise à jour du règlement 461/2010 sur la réparation automobile et la vente des pièces détachées. Pour la distribution

    Guillaume Couzy, Stellantis : la performance sera le moteur des nouveaux contrats de distribution

    Pendant les six semaines qui viennent, Stellantis et les concessionnaires vont travailler sur le futur contrat de distribution qui les liera. Guillaume Couzy, directeur de Stellantis en France, fait le point

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page