Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lexus LS 460 : Intelligence artificielle

Lexus LS 460 : Intelligence artificielle

Pour la quatrième génération de son vaisseau amiral, Lexus n'a pas fait dans la demi-mesure. Nouveau moteur V8, nouvelle boîte auto à 8 rapports, nouvelle plate-forme, système de précollision, autant d'éléments qui justifient la facture. La LS 460 est le projet  plus cher que la marque...

...n'ait jamais développé.

Quel chemin parcouru depuis 1989 ! C'est en effet cette année-là que Lexus débarqua sur le marché américain avec la LS 400. Dix-huit ans plus tard, la LS n'est plus seule et Lexus est devenue une marque internationale même si l'Amérique du Nord demeure son marché de référence avec près de 350 000 ventes en 2006 sur un total planétaire voisin de 500 000 unités. Connu et reconnu pour ses berlines luxueuses, Lexus n'avait donc pas le droit à l'erreur en renouvelant son vaisseau amiral. La quatrième génération de la LS, le projet le plus cher de l'histoire de Lexus, est aujourd'hui disponible. Bien que fidèle au principe de l'amélioration continue, comme Toyota sa maison mère, Lexus va au-delà de la simple évolution et parle d'une "rupture évolutive." Concrètement cela se traduit par une automobile entièrement nouvelle qui respecte bien évidemment les fondamentaux de la marque que sont notamment la qualité et le luxe non ostentatoire.
En attendant la version hybride, qui sera commercialisée cet été en France, la LS 460 inaugure un bloc V8 de 4,6 litres de cylindrée qui a fait appel au meilleur du groupe nippon en termes de technologies mais aussi de matériaux tels l'aluminium et le magnésium. Idem pour la nouvelle boîte de vitesses à 8 rapports. Une première mondiale. Ce V8 peut ainsi compter sur le VVT-i (distribution variable en continu à l'échappement et à l'admission) mais aussi sur un nouveau système de phasage variable en continu régulé électriquement sur les arbres à cames d'admission. Baptisé VVT-iE, cette technologie à l'avantage de fonctionner à tous les régimes et à toutes les températures, contrairement au VVT-i. La LS 460 inaugure également l'injection D-4S. Elle a la particularité de

LA LS 460 EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché :
    Berlines luxe
  • Objectifs :
    40 unités en 2007
  • Principales concurrentes :
    - Jaguar XJ8 Sovereign V8 4.2 298 ch : 84 600 €
    - BMW 750i V8 4.8 367 ch : 91 350 €
    - Audi A8 V8 4.2 FSi Avus : 102 650 €
    - Mercedes S500 V8 5.5 388 ch : 107 100 €
    - Maserati Quattroporte BVA V8 4.2 400 ch Executive GT : 126 770 €
  • Prix :
    95 000 € LS 460 Pack Executive V8 380 ch
    104 000 € LS 460 Pack Président V8 380 ch
  • pulvériser le carburant avec deux injecteurs par cylindre. L'un est placé au-dessus de la chambre de combustion et l'autre dans le conduit d'admission, cumulant ainsi les bienfaits de l'injection directe et indirecte. Cet ensemble, développant 380 chevaux mais surtout s'appuyant sur un couple de 493 Nm, permet à la LS 460 de passer de 0 à 100 km/h en 5,7 s et de 80 à 120 km/h en seulement 4,7 s. Le tout avec une consommation mixte annoncée de 11,1 litres aux 100 km et dans un silence assez bluffant. Ces performances ainsi que cette consommation relativement faible sont aussi à mettre à l'actif de la nouvelle boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

    De l'artisanat intégré au système de production

    Cette "poursuite de la perfection", comme l'annonce Lexus, passe également par de l'artisanat de pointe intégré dans l'usine de Tahara au Japon. Cela se traduit par exemple, sur le moteur, avec polissage à la main du vilebrequin et même la traque des vibrations avec un stéthoscope ! En effet, l'employé qui a assemblé le bloc l'écoute ronronner cherchant le moindre défaut. Au chapitre du design, si la première génération a souvent été critiquée pour sa forte ressemblance avec la Mercedes Classe S d'antan, aujourd'hui la LS s'en est totalement émancipée. Place au L-finesse, la signature stylistique de la marque, que l'on a déjà découvert sur les dernières IS et GS. Elle affiche également de nouvelles mensurations avec une toute nouvelle plate-forme et une nouvelle coque qui fait une nouvelle fois appel à la soudure laser pour plus de rigidité. Rappelons que c'est justement la LS 400 de 1989 qui avait inauguré cette technologie. Plus longue et plus large de 15 et 45 mm, la LS 460 voit également son empattement progresser de 45 mm. Mais le domaine où cette nouvelle Lexus évolue peut être le plus est la sécurité à bord. Un festival technologique au service des occupants. Avec le système de précollision étendu, Lexus propose une gestion préventive de collision, à l'image de ce que fait déjà Mercedes avec les Pre et Pro Safe (il y a toutefois des différences entre les systèmes des deux marques). Grâce à la combinaison du VDIM (Vehicule Dynamics Integred Management) de la direction à démultiplication variable (VGRS) mais aussi de la suspension active (AVS) et le concours de nombreux radars ainsi que de deux caméras placées au-dessus du rétroviseur intérieur, la LS 460 devient votre ange gardien.

    Des occupants sous haute surveillance

    Un système mesure même la vigilance du conducteur grâce à une caméra placée entre l'instrumentation et le volant. Cette caméra centrée sur les yeux, le nez et la bouche surveille les mouvements latéraux du visage et si, dans le même temps, un obstacle est détecté alors que le conducteur n'est pas attentif, le système déclenche l'alerte de précollision frontale. Ce système d'alerte évalue le risque de collision et peut, si la probabilité de choc est élevée, lancer l'alerte. Dans un premier temps, cette dernière sera matérialisée par un signal sonore et un voyant rouge au centre de l'instrumentation. S'il n'y a pas de réaction et que la collision devient très probable, le système, toujours optimiste, prépare tout de même une réaction du conducteur. Ainsi, la suspension devient plus ferme, l'aide au freinage et au braquage d'urgence sont ajustés pour une efficacité optimale. Toutefois, si le conducteur est définitivement ailleurs et que la collision est inévitable, le système passe encore un palier avec la pré-tension des ceintures de sécurité et le véhicule freine seul afin de réduire sensiblement la vitesse d'impact. La décélération générée par le système est 0,6 à 0,7 g. Pourquoi ne pas ordonner un freinage plus puissant ? la réponse officielle est : "Le conducteur doit rester responsable." Ce souci de sécurité a également poussé les ingénieurs de la marque à imaginer un système pour les chocs arrière. Ainsi, si le radar à ondes millimétriques placé dans le bouclier arrière juge une collision inévitable les appuis-tête intelligents entrent en action se relevant de 25 mm et s'avançant de 60 mm afin d'éviter le coup du lapin. Enfin, tout cela étant dévolue à l'exception, les passagers devraient passer la majorité du temps à profiter de l'habitacle généreux et des équipements dont le superbe système audio Mark Levinson.
    Si la LS 460 connaîtra sans nul doute une belle carrière en Amérique du Nord, où Lexus a tout de même vendu plus de 26 000 unités du modèle précédent en 2005, ainsi qu'en Russie ou au Moyen-Orient, cela va être plus difficile en France où les motorisations Diesel écrasent le mix de ce segment. Toutefois, Lexus vise dans l'Hexagone 40 ventes cette année dont 95 % le seront dans la finition Président. La marque peut compter sur un réseau de 23 concessions mais aussi de 23 réparateurs agréés. Et parmi les concessions, le constructeur recense 3 sites exclusifs à Levallois, Strasbourg et Bordeaux avant que soit inauguré celui de Paris. Le réseau poursuit son développement afin d'atteindre 30 points de vente d'ici la fin de l'année. Dijon, Nantes, Cannes seront bientôt une réalité pour Lexus.

    Christophe Jaussaud

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Le gouvernement modifie le barème du malus pour 2021

    Le gouvernement a déposé un amendement, dans le cadre de l’examen du PLF 2021, modifiant le barème du malus pour l’an prochain. Il fixe également le cap pour 2022 et 2023. Une décision liée à l’introduction

    Ascom Invest (BymyCar) reprend les VTC Marcel

    Selon nos informations, les VTC Marcel sont repris par Ascom, la holding de Jean-Louis Mosca, aussi connu pour être le président de BymyCar. Les tractations entre Renault et l'acquéreur ont été bouclées

    Les constructeurs vont-ils échapper aux amendes sur le CO2 ?

    L’association T&E estime que les constructeurs sont en passe d’atteindre leurs objectifs CO2 de 2020. Pas question de saluer les efforts consentis : T&E accuse les constructeurs de "petits arrangements"

    Le véhicule électrique d'occasion aura son bonus

    Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a annoncé une prime de 1 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique d'occasion et confirmé que le territoire français serait jalonné

    Chopard-Lallier bâtit la première Maison Citroën du réseau privé

    La concession de Beaune de l’opérateur bisontin entame sa mue pour se transformer en la première Maison Citroën du réseau privé. Au programme : un lieu de convivialité aux derniers standards de la marque,

    Le groupe Gemy se réorganise sous la direction de Pierre-Elie Gérard

    Pierre-Elie Gérard, petit-fils des fondateurs du groupe Gemy, prend la direction de l’entreprise familiale, sous l’égide de son père, Pascal Gérard, avec qui il en assure la cogestion. L’occasion

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page