Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford : Une Mondeo plus chic

Ford : Une Mondeo plus chic

Juste avant de souffler sa troisième bougie, la Ford Mondeo s'offre une petite cure de jouvence. Ford propose une nouvelle mouture avec un nouveau positionnement. Vendue à plus de 58 000 unités en France depuis son lancement en janvier 2001, la Mondeo évolue pour jouer à plein son...

...rôle. En effet, en plus de sa place de berline du segment M2, elle devait également, dans une moindre mesure, combler l'absence du monospace compact dans la gamme. Avec l'arrivée du C-Max, la Mondeo retrouve donc sa vraie place, avec un positionnement plus statutaire que par le passé. Une évolution qui se traduit par une montée en gamme des équipements comme un système de navigation à écran tactile, des sièges avant chauffants et climatisés, un système audio Sony, l'allumage automatique des feux et des essuie-glaces, etc. La qualité perçue a également été un leitmotiv, entraînant notamment l'emploi de nouveaux matériaux à l'intérieur. Parmi les 1 500 nouvelles pièces sur l'ensemble de l'auto, on peut noter l'amélioration de l'habitacle avec une nouvelle matière grainée, plus souple, sur le tableau de bord, où du bois véritable et du chrome font également leur apparition. Du chrome qui se généralise de la même manière à l'extérieur où il vient affirmer le nouveau standing de la Mondeo avec une calandre et une ligne de caisse soulignées par cet artifice. Mais la nouvelle Mondeo compte aussi sur ses atouts cachés pour séduire dans son nouveau rôle. En effet, pour atteindre l'objectif annuel de 15 000 unités, elle comptera sur de nouvelles mécaniques et sur son comportement routier toujours aussi efficace. Sous le capot apparaît le nouveau bloc Duratec 1,8 SCi à injection directe essence. Cette mécanique de 130 ch, qui est la première de Ford utilisant cette technologie, associée à une boîte 6 rapports, permet d'afficher des consommations inférieures de 6 à 8 % par rapport au même bloc ne bénéficiant pas de cette technologie. Le moteur TDCi de 130 ch, déjà brillant, a encore été amélioré, notamment avec l'adoption de nouveaux injecteurs, un travail sur la culasse et surtout sur le bruit, la mécanique ayant été encapsulée.
La nouvelle Mondeo est ainsi armée pour affronter une concurrence de plus en plus forte, sur un segment qui ne cesse de perdre du terrain.

Christophe Jaussaud

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'incontournable mais problématique vente en ligne

La majorité du parcours client est déjà digitalisé mais l'ultime acte, l'achat, peine encore à être dématérialisé. Tous les constructeurs traditionnels mènent des expérimentations pour faire

L'arrêt des voitures thermiques coûtera plusieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de plusieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page