Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lancia  Ypsilon Sport : Supplément d’âme

Lancia Ypsilon Sport : Supplément d’âme

La bourgeoise Ypsilon s'offre, avec le concours de MonoDesign, une personnalité plus sportive. Après un léger facelift en octobre dernier, la petite Lancia s'offre une version Sport. Fruit d'une nouvelle collaboration entre Lancia et le centre de style MomoDesign, l'Ypsilon...

...Sport servira plus l'image que les volumes. Toutefois, il ne s'agit pas d'un simple concept marketing car elle cache de l'inédit. Au premier rang, une nouvelle évolution du petit bloc Diesel de 1 300 cm3. En effet, pour la première fois dans le groupe Fiat, le 1.3 JTD Multijet affiche une puissance de 105 chevaux. Ce sera d'ailleurs la seule motorisation disponible en France à compter du 1er juillet prochain. De plus, pour renforcer son aspect mais aussi son comportement "sportif", les suspensions de l'Ypsilon ont été abaissées et son système de freinage a troqué ses tambours arrière contre des disques. En plus du nouveau logo Lancia, cette petite sportive bourgeoise pourra encore compter sur ses coloris pour se faire remarquer. Enfin surtout le jaune. En effet, elle associe le jaune à un toit ainsi que certains accessoires comme les rétroviseurs couleur titane mat. Pour ceux qui veulent privilégier une certaine discrétion, le jaune pourra être remplacé par du blanc ou du gris métallisé.
Au chapitre équipements, elle fait le plein car elle sera la plus huppée de la gamme Ypsilon. En plus des jantes alu de 16 pouces, elle offrira notamment de série un toit ouvrant, 6 airbags ainsi que l'ESP. Voiture féminine par excellence, l'Ypsilon ne devrait pas voir sa clientèle évoluer malgré son caractère. Facturée 19 800 €, elle n'a pas changé de cible et tentera toujours de jouer les trouble-fête face à la Mini Cooper D (20 500 €) qui débarque avec un bloc PSA de 110 chevaux.

 C.J.

 

Voir aussi :

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Saikawa reconduit à la tête de Nissan, Senard joue l’apaisement

Les actionnaires de Nissan, dont Renault, ont approuvé le nouveau schéma de gouvernance du constructeur et reconduit Hiroto Saikawa, un temps menacé, au poste de président directeur général. Jean-Dominique

Arnaud Duffort réélu à la tête du groupement des concessionnaires JLR

A la tête du groupement des concessionnaires JLR depuis octobre 2017, Arnaud Duffort a été réélu pour un nouveau mandat.

Car Avenue se structure au Luxembourg

L’opérateur a posé les premières pierres de sa future concession regroupant Peugeot, Citroën et DS. Les trois marques devraient générer sur ce site 3 600 ventes en année pleine.

Jean-Dominique Senard (Renault) :

Pour la première fois, Jean-Dominique Senard, président de Renault, a dirigé l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Une réunion très attendue où près de 900 actionnaires ont fait le déplacement

Eden Auto en passe de reprendre le groupe Pigeon

Rebondissement dans la vente du groupe Pigeon : convoité par Tressol-Chabrier, l’opérateur devrait finalement passer dans le giron du groupe Eden Auto. Cette opération permettrait au distributeur

Renault soucieux de préserver son influence

Malgré les tentatives de Bruno Le Maire d'apaiser les choses, Renault menace, selon Nissan, de bloquer une réforme de la gouvernance du nippon. Le français y voit un risque de perte d'influence.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page