Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lancia  Ypsilon Sport : Supplément d’âme

Lancia Ypsilon Sport : Supplément d’âme

La bourgeoise Ypsilon s'offre, avec le concours de MonoDesign, une personnalité plus sportive. Après un léger facelift en octobre dernier, la petite Lancia s'offre une version Sport. Fruit d'une nouvelle collaboration entre Lancia et le centre de style MomoDesign, l'Ypsilon...

...Sport servira plus l'image que les volumes. Toutefois, il ne s'agit pas d'un simple concept marketing car elle cache de l'inédit. Au premier rang, une nouvelle évolution du petit bloc Diesel de 1 300 cm3. En effet, pour la première fois dans le groupe Fiat, le 1.3 JTD Multijet affiche une puissance de 105 chevaux. Ce sera d'ailleurs la seule motorisation disponible en France à compter du 1er juillet prochain. De plus, pour renforcer son aspect mais aussi son comportement "sportif", les suspensions de l'Ypsilon ont été abaissées et son système de freinage a troqué ses tambours arrière contre des disques. En plus du nouveau logo Lancia, cette petite sportive bourgeoise pourra encore compter sur ses coloris pour se faire remarquer. Enfin surtout le jaune. En effet, elle associe le jaune à un toit ainsi que certains accessoires comme les rétroviseurs couleur titane mat. Pour ceux qui veulent privilégier une certaine discrétion, le jaune pourra être remplacé par du blanc ou du gris métallisé.
Au chapitre équipements, elle fait le plein car elle sera la plus huppée de la gamme Ypsilon. En plus des jantes alu de 16 pouces, elle offrira notamment de série un toit ouvrant, 6 airbags ainsi que l'ESP. Voiture féminine par excellence, l'Ypsilon ne devrait pas voir sa clientèle évoluer malgré son caractère. Facturée 19 800 €, elle n'a pas changé de cible et tentera toujours de jouer les trouble-fête face à la Mini Cooper D (20 500 €) qui débarque avec un bloc PSA de 110 chevaux.

 C.J.

 

Voir aussi :

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Automobile : la distribution sous tension

Si les carnets de commandes sont pleins, les livraisons peinent à arriver et certaines ne pourront avoir lieu avant la fin de l'année. Ce sont pourtant les mises à la route qui permettront, ou non,

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

En 2022, les émissions de NOx devront être identiques en laboratoire et sur route

Les députés européens viennent de voter pour une correspondance parfaite des émissions de NOx en laboratoire et en conduite réelle dès le mois de septembre 2022.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page