Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kia  : La Picanto démarre l’offensive

Kia : La Picanto démarre l’offensive

La Picanto ouvre le bal de la nouvelle stratégie de Kia dont le but reste d'atteindre, en 2005, les 300 000 VN en Europe. Premier véhicule de la gamme, la petite coréenne se veut efficace et pourrait faire parler d'elle sur le segment A. Sa fraîcheur et son prix seront ses principaux atouts. Avec...
...le lancement de la Picanto, les choses sérieuses commencent réellement pour Kia qui passe ainsi à un stade supérieur dans la poursuite de son développement. La reprise en main de l'importation de la marque aux importateurs privés (dont le groupe Bergé pour la France) et la création de neuf nouvelles filiales européennes (JA n° 851) constituaient le premier acte. Le second acte, qui s'est déroulé en janvier dernier (JA n° 865), devait montrer au grand jour l'objectif de Kia sur le Vieux Continent : celui de commercialiser les 300 000 VN pour 2005. Place désormais à l'acte III et au lancement de 3 nouveaux modèles pour l'année 2004 avec les sorties de la Picanto, la Cerato 4 et 5 portes (segment C) et enfin le Sportage (SUV). C'est à la Picanto que revient l'honneur d'ouvrir le bal et d'être mise à l'épreuve du feu puisque son succès sur les marchés hexagonal et européen conditionnera la suite de la stratégie du constructeur sud-coréen. "Notre gamme ne couvre pour l'instant que 35 % du marché avec beaucoup de modèles positionnés entre les segments. Notre stratégie compte sur un développement produit qui devrait couvrir 90 % du marché en 2005", nous avait déclaré en février dernier Jean-Charles Lievens, vice-président de Kia Motors Europe. Avec la sortie de la Picanto,

ZOOM

Production

La production initiale de la Picanto devrait atteindre 150 000 unités par an, dont 88 000 pour les marchés à l'exportation et 77 000 pour l'Europe. Le véhicule sera fabriqué exclusivement en Corée, dans la nouvelle usine de Sushan.

voici déjà un segment, le A, en moins à couvrir. La nouvelle coréenne va en effet venir batailler sur un segment où se retrouvent les Twingo, C2, Matiz, Agila, mais aussi Panda, principale rivale annoncée. Du point de vue du prix, du design et même de la cible, l'italienne devrait être, en effet, la principale concurrente. Commercialisée en trois finitions (LX, EX et EX Pack), le prix de la Picanto culminera à 10 590 euros tandis qu'elle sera disponible dès 7 990 euros, soit 240 euros de plus par rapport à une Panda finition team. Côté design, la Picanto ne se distingue pas vraiment de ses concurrentes, mais la proue du véhicule présentant une grande calandre de radiateur trapézoïdale encadrée par de larges optiques lui confère une certaine personnalité aux allures rieuses. En revanche, l'arrière de la voiture reste sobre et colle décidément trop aux standards actuels. Quoi qu'il en soit, l'ensemble donne une impression de fraîcheur et ne devrait pas laisser indifférents les jeunes conducteurs, surtout lorsque l'on y associe un prix abordable et des coloris "tendance".

Deux motorisations essence en attendant un Diesel

Pas de surprise en revanche du côté des motorisations puisque, conformément à la tendance du segment (94,5 % de motorisations essence), le Diesel se distingue par son absence. Toutefois, le constructeur a décidé d'équiper le véhicule, pour 2005, d'une motorisation Diesel 1,1 l de 70 ch de 3 cylindres à rampe commune de deuxième génération. Mais, d'ici là, la Picanto ne sera dotée que de deux moteurs essence de 1,0 l et 61 ch pour l'un et de 1,1 l de 65 ch pour le second. Cette dernière motorisation existe par ailleurs en boîte automatique à 4 rapports. Si la Picanto se révèle être une voiture agréable à conduire, puisque la combinaison poids/ moteur (852 kg) la rend agile et maniable en milieu urbain, reste à savoir si cela suffira pour convaincre les clients du segment A. Prudents, les stratèges de Kia Automobiles France tablent sur 3 000 unités dès cette année et visent les 4 500 VN en année pleine, soit plus que les ventes totales de Kia en France en 2003. Si ces chiffres sont atteints, la Picanto sera alors définitivement "le premier pilier de la stratégie de Kia".

Tanguy Merrien

 

Voir aussi :

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault veut devenir la marque la plus verte du marché

Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a détaillé l'avancée de son plan Renaulution avec l'électrification de 90 % de la gamme en 2030, sur la base notamment de sa technologie E-Tech.

Le CNPA milite pour un maintien du bonus et le retour à une prime à la conversion massive

Une réunion interministérielle doit se dérouler, vendredi 7 mai 2021, pour décider du maintien ou non du bonus écologique. Le CNPA souhaite garder les montants actuels jusqu'à la fin de l'année

Le groupe Verbaere lance Unripe, sa marque de solutions de mobilité

Le groupe nordiste Verbaere vient de lancer Unripe, une nouvelle marque dédiée à la mobilité douce, destinée à répondre aux besoins des sociétés. Présentation du concept avec le président du groupe,

Les dix points marquants du marché automobile en avril 2021 : loin de 2019

Le marché automobile français n’arrive toujours pas à retrouver son niveau d’avant-crise. En avril 2021, 140 426 voitures particulières ont été mises à la route, contre 188 195 deux ans plus

Ouverture des showrooms automobiles le 19 mai 2021

Il faudra attendre le 19 mai 2021 pour que les commerces et donc les showrooms automobiles puissent ouvrir leurs portes au public, sans rendez-vous préalable. Voici le calendrier de la reprise de l'activité

Le gouvernement renforce son soutien à la filière automobile

La mutation qui secoue l'industrie automobile, entre normes environnementales et crise sanitaire, oblige le gouvernement à renforcer sa copie du contrat stratégique de filière. Bonus pour les utilitaires,

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page