Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Micro Hybrid Drive : For a smart Earth

Micro Hybrid Drive : For a smart Earth

La Fortwo, déjà reine des villes, enfonce le clou avec l'apparition d'un système Stop & Start. Associé à la motorisation 71 ch essence, le mhd sera disponible dès le mois de novembre avec une série limitée à 80 exemplaires, puis en janvier sous forme...
...d'une option à un tarif que l'on nous promet très compétitif.

Smart Earth n'est pas la série limitée de la Fortwo hybride, bien que l'idée ne soit pas idiote, mais la contraction de deux événements. En effet, à l'occasion de la série de concert Live Earth, le 7 juillet dernier, Smart, partenaire de l'événement londonien, a présenté ce nouveau modèle. Baptisée mhd, pour micro hybrid drive, cette Fortwo cache en fait une fonction Stop & Start. Le principe est connu : à l'arrêt la mécanique se coupe automatiquement pour ensuite redémarrer à la moindre sollicitation. Smart a choisi un alterno- démarreur, signé Valeo, qu'il associe uniquement à la motorisation essence de 71 ch pour l'heure. Au premier feu rouge, notre Smart devient muette une fois le seuil des 8 km/h franchi. Dès que le feu passe au vert, la sollicitation de l'accélérateur rend immédiatement la vie au petit trois cylindres grâce à une nouvelle batterie offrant plus de puissance et plus d'endurance. Cette intermittence mécanique permet donc de réduire la consommation et par conséquent les émissions de CO2. Les premiers tests réalisés par le constructeur permettent de faire baisser, en moyenne, de 8 % la consommation (de 4,7 à 4,3 litres). L'économie peut même atteindre 13 % lors d'une utilisation plus centrée sur la ville et ses bouchons. Alors que la Fortwo classique en 71 ch rejette 112 g/km de CO2, la mhd peut descendre à 103 g. Pour le reste, notre Smart mhd reste avant tout une Smart avec ses qualités et ses défauts.

Du mhd à l'électricité


Pour marquer l'arrivée de cette technologie, Smart va proposer dès le mois de novembre une série limitée à 80 exemplaires. Elle sera basée sur une finition Pure et en conservera son prix (9 950 euros). Le Stop & Start, le tridion argent mais aussi des jantes alu viendront enrichir le modèle sans surcoût. Ensuite, dès le mois de janvier, le mhd sera une option disponible sur l'ensemble des Smart 71 ch, tant coupé que cabriolet. Une possibilité d'équipement que le constructeur souhaite réellement développer puisqu'il nous promet un tarif très compétitif. A suivre.
Notre visite à Londres a également été l'occasion de rouler quelques kilomètres avec une Fortwo électrique d'ancienne génération. C'est en effet dans la capitale anglaise que le constructeur a mis en service une flotte de 100 exemplaires. Un chiffre que ces deux partenaires semblent apprécier puisqu'à nouveau 100 unités de la nouvelle version électrique, que nous avons pu voir à Francfort, va sillonner les rues de la ville. Le début d'un long travail pour une terre plus sympa. For a Smart Earth.
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vers une usine de batteries PSA dans le Nord

Tous les voyants sont au vert pour l'implantation de l'usine de batteries PSA à Douvrin. Le conseil régional des Hauts-de-France vient de confirmer son soutien financier à un projet qui pourrait générer

Le conseil d'administration de Renault choisit Luca de Meo

Le constructeur français souhaite que Luca de Meo, actuel patron de Seat, soit son futur directeur général. Le conseil d'administration, réuni le 10 décembre 2019, s'est prononcé en ce sens.

Gérard Detourbet nous a quittés

Gérard Detourbet, considéré comme le père de la gamme low cost du groupe Renault avec les modèles Logan, Sandero, Duster ou Kwid, est décédé à l'âge de 73 ans. La nouvelle a été annoncée,

Paul Kroely inaugure son site Mercedes de Metz

Le groupe originaire d'Alsace-Lorraine a inauguré, le 5 décembre 2019, son nouveau site Mercedes de Metz (57). Véritable fleuron du groupe dirigé par Paul Kroely, il devient la référence du programme

Un malus déplafonné pour aider la filière automobile

Le ministre de l’Economie a profité de la journée de la filière automobile pour annoncer la création de deux fonds de soutien, dotés de 50 millions d’euros au global. Ils seront dotés grâce

Luc Chatel, PFA :

Le président de la PFA revient sur les défis de l’industrie automobile française au cours des prochaines années. Autant de sujets qui seront abordés à l’occasion de la Journée de la filière

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page