Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
 Vito et Transit : Les nouveaux sportifs puissants et fashion

Vito et Transit : Les nouveaux sportifs puissants et fashion

Mercedes et Ford présentaient à quelques jours d'intervalle leur Vito et Transit qui affichent respectivement une puissance de 204 et 200 ch. Un record pour des utilitaires. Retour sur ce positionnement inédit....
...

LE VITO EN BREF

  • Date de lancement :
    disponible
  • Objectifs : 10 000 unités
  • Les principales concurrentes du Transit 3.2 Duratorq TDCi Diesel BV6 200 ch (3t5) : 31 080 euros (HT)
    Transporter 2,5 l TDI 128 kW/
    174 ch (3t) : 26 020 euros (HT)
  • Prix Vito compact 2,7 l :
    29 680 euros

  • En juin dernier, Mercedes présentait son Viano en version transport de personnes et loisir renforcé d'un moteur V6. Sûre de sa démarche, la marque a doublé la mise quatre mois plus tard en dévoilant son Vito désormais disponible, lui aussi, avec un moteur Diesel six cylindres CDI. Si les doutes étaient permis quant à l'utilité d'un V6 sur ce genre de véhicule, les responsables ont alors répondu qu'il y avait non seulement une demande, certes marginale mais réelle, et surtout un potentiel sur ce créneau encore peu investi et donc vecteur d'image. La sécurité et les équipements de série proposés sur ces véhicules sont tels que Mercedes n'a pas hésité à poursuivre dans sa logique. La boîte automatique 5 vitesses de série, l'ESP, l'airbag conducteur, le FAP, le Tempomat ou encore la climatisation Tempmatic sont autant d'arguments qui ont en effet appuyé ce positionnement. Cette nouvelle offre ne fera pas décoller les ventes utilitaires de Mercedes, mais le constructeur allemand a néanmoins mis la barre assez haute en termes de performance et de puissance sur un marché longtemps cadenassé à 174 chevaux, ouvrant par la même occasion la brèche de ce que l'on pourrait nommer le segment de "l'utilitaire sportif".

    10 % de motorisation V6 en 2008

    Pour sa cinquième année de production, le Vito se voit donc agrémenté d'une quatrième motorisation qui devrait par conséquent bouleverser le mix des ventes et notamment réduire la part des modèles 115 CDI 2,2 l/4 cylindres 150 ch (voir tableau). Avec sa cylindrée de trois litres, une puissance de 204 ch et un couple maximal de 440 Nm, ce Vito est capable d'atteindre une vitesse maximale raisonnable de 198 km/h. Si la consommation est légèrement supérieure aux autres versions, avec 9,2 litres/100 km, le cycle mixte proposé reste néanmoins très raisonnable. Les objectifs ne sont pas encore clairement définis, mais Mercedes envisage de commercialiser 10 % de Vito en motorisation V6 en 2008. A fin août 2007, 45 658 Vito avaient été immatriculés en Europe pour un taux de pénétration de 13,6 %. Le modèle réalise une part de marché intéressante en France puisque 7 536 unités avaient été commercialisées sur les huit premiers mois de l'année, soit presque autant que lors de l'exercice 2005, année où Mercedes avait subi un léger passage à vide. Le marché français arrive en troisième position derrière l'Allemagne (19 731 unités) et l'Espagne (8 951 immats), où le véhicule est produit, et devance le Royaume-Uni (5 634 immats). Pour 2007, en France, Mercedes tablait sur une progression de près de 20 % avec l'objectif d'approcher la barre des 10 000 unités.

    Photo : Après le Viano, Mercedes a pourvu son Vito d'un moteur Diesel six cylindres.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Luca de Meo promet la révolution chez Renault

    Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

    Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

    Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

    Renault : des ventes sous la barre des 3 millions de véhicules en 2020

    Le groupe français a immatriculé 2,949 millions de véhicules dans le monde en 2020, un volume en baisse de 21,3 %. Sa forte exposition dans les pays les plus touchés par la pandémie explique ce recul.

    Laurent Thézée, Mazda France :

    Trois mois après sa nomination à la présidence de Mazda France, Laurent Thézée présente la feuille de route de la marque en France, dont la trajectoire vers le segment du premium se construit en partenariat

    Guillaume Couzy, Peugeot :

    Au coude à coude avec Renault sur les ventes aux particuliers, Peugeot réalise une belle année 2020 dans un contexte de marché inédit. La marque débute l'année 2021 avec un portefeuille de commandes

    La fusion PSA-FCA validée par les actionnaires

    A peine plus d'un an après l'annonce de la fusion entre PSA et FCA, les actionnaires des deux groupes ont donné leur aval, lundi 4 janvier 2021. Stellantis, le futur troisième groupe mondial en chiffre

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page