Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Skoda Fabia Combi : La bonne Combi-naison ?

Skoda Fabia Combi : La bonne Combi-naison ?

Avec la deuxième génération de sa Fabia Combi, Skoda compte bien profiter d'un segment boosté par l'offre française. Des ambitions légitimes pour ce break mais aussi pour la marque qui change de braquet en 2008. Proposer un break sur...
...le segment B n'était pas la règle. La Fabia Combi faisait partie des rares exceptions avec la 206 SW. Leur succès mais aussi la volonté des constructeurs de couvrir la quasi-totalité du marché a changé la donne. Aujourd'hui, les breaks débarquent en force et particulièrement sur le marché des citadines avec notamment la 207 SW et la Clio Estate. Deux concurrentes de poids pour la petite Skoda. Mais le constructeur tchèque est conscient que la lutte sera inégale mais la présence de deux modèles nationaux va offrir bien plus de visibilité à la Fabia Combi et tirer le marché. L'effet d'offres a d'ailleurs permis à ce segment de marché de progresser de près de 60 % en 2007. En 2008, Skoda veut jouer les trouble-fête. Alors si la marque n'a pas les moyens ou l'image des constructeurs français, elle dispose d'un produit qui n'a pas à rougir. Les bons débuts de la Fabia berline (lancée en avril dernier) en témoignent. Mais revenons sur le break. La marque ne part pas dans l'inconnu et veut capitaliser sur la première génération de Combi qui a d'ailleurs affiché un taux de conquête de 66 %. Pour confirmer, la Fabia Combi cuvée 2008 pourra toujours compter sur un des tarifs compétitifs, Skoda annonce des prix inférieurs de 10 % à ceux de la 207 SW, mais aussi et surtout sur son espace intérieur qui demeure l'une des premières raisons d'achats pour un break. Bien qu'affichant un gabarit sensiblement identique à la précédente, l'espace intérieur est le grand gagnant. Malgré seulement 7 mm de plus en longueur, 48 mm de plus en hauteur et même 4 mm de moins en largeur, le volume du coffre gagne 54 litres offrant ainsi 480 litres. Banquette arrière rabattue, c'est 235 litres de gagnés atteignant ainsi une capacité maximale de 1 460 litres. A titre de comparaison, ses deux rivales françaises, la Clio et la 207, offrent respectivement 439/1 277 et 337/1 258 litres. La Golf SW pourtant dans la catégorie supérieure fait à peine mieux avec 505 et 1 495 litres au maximum.

L'occasion pour la marque de rééditer une performance proche de celle du Roomster. En effet, ce dernier, que Skoda place face aux Modus, Idea et autres Note, a enregistré en 2007 une part de segment de 5,5 % alors que la marque flirte seulement avec 1 % du marché global.

LA FABIA COMBI EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible28 janvier 2008">Segment de marché :Break du segment B
  • Objectif : 1/3 des Fabia. 2500 unités.
  • Principales Concurrentes de la Fabia Combi 1.9 TDi 105 ch Sport : 18 390 euros :
    Clio Estate 1.5 dCi 105 ch
    Dynamique Fap : 20 200 euros
    207 SW 1.6 HDi 110 ch Fap
    Premium : 20 100 euros
  • Prix du 1.6 Multijet 105 ch :
    - Essence : de 11 990  à 17 890 euros
    - Diesel : de 13 590 à 18 390 euros

    * Estimations

  • Deux lancements par an dès 2008

    L'arrivée de la Fabia Break permet également de faire un point sur la marque. A l'échelle mondiale, la marque a enregistré une croissance de 15 % en 2007. Plus proche de nous, Skoda France est passée de 13 000 unités en 2004 à 19 500 en 2007, avec notamment 18 % de mieux sur le dernier exercice. Skoda va bien et devrait aller encore mieux dans les années à venir car son plan produits s'accélère. En effet, jusqu'ici, la marque tchèque lançait un modèle tous les 12 à 18 mois. A partir de 2008, ce sera deux nouveautés par an. La Fabia Combi ouvre le bal 2008 avant l'arrivée de la Superb à la fin du premier semestre. L'année 2009 verra débarquer le SUV Yeti ainsi qu'une Octavia revisitée avant que la Superb Break et une surprise n'arrivent en 2010.  La seule ombre au tableau est l'image de marque, notamment en France, mais le travail se poursuit. En effet, pour la première fois, Skoda France est maître de sa communication dans l'Hexagone.

    Photo : Avec la première génération de la Fabia Combi, le taux de conquête a atteint 66%. Skoda France espère faire aussi bien sur un marché en plein boom.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Renault donne le coup d'envoi de la Software République

    Le projet présenté et soutenu par Luca de Meo, le directeur général de Renault, qui associe Atos, Dassault, Thalès et STMicroelectronics est désormais officiel. La Software République accueillera

    François Larher, Audi :

    En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

    Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

    Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

    Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

    Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

    La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

    En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

    Seres, l'autre marque chinoise qui veut se déployer en France

    Seres, la marque chinoise appartenant à Dongfeng, poursuit son développement en France. Deux modèles électriques seront proposés en 2021 pour un objectif de 80 distributeurs sur le territoire.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page