Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kia Pro Cee'd : Une coupe franche

Kia Pro Cee'd : Une coupe franche

Destiné aux jeunes plutôt "branchés", le coupé Kia Pro Cee'd bénéficie également d'une garantie 7 ans et d'un prix d'appel attractif. Branchés donc mais raisonnables. Cee'd, Pro Cee'd… mais au fait qu'est-ce que cela signifie ?...
... Jean-Charles Lievens, alors senior vice-président Europe de la marque, s'est attelé à l'épineuse question. A l'origine, un jeu de mots a présidé au choix du nom de code du concept associant le mot anglais ceed, signifiant graine et Cee'd pour communauté européenne et design. Puis l'idée s'est imposée grâce aux multiples compositions possibles du nom comme proceed (en marche), succeed, ou encore exceed… En somme, d'un nom de code a germé la constitution d'une gamme dont déjà trois modèles sont issus : la Cee'd, 5 portes née en février 2007, la version SW lancée en fin d'année et depuis le mois de janvier 2008, la Pro Cee'd, le coupé trois portes. Une gamme qui doit beaucoup à l'émergence d'un nouveau souffle du design, concocté par les deux équipes européennes et coréennes dont le chef concepteur, Grégory Guillaume, rapporte l'esprit en quelques mots : "Nous sommes une marque rationnelle, mais nous voulons aller plus loin, montrer notre passion", ce qui se traduit en marketing chez Luis Miguel Rojo y Pinto par "le plus fiable de vos coups de cœur".

LE GRAND VOYAGER EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché : Coupé
  • Objectif : 1 600
  • Concurrentes de la Kia Pro Cee'd 1,6 CRDi VGT 115 ch Active 20 100 euros :
    Renault Mégane Coupé 1,5 dCi 105 ch Eco2 : 20 150 euros.
    Toyota Auris 126 D-4D : 20 150 e
    C4 Hdi 1,6, 11O ch : 21 450 euros
    Honda Civic Type S 2,2 CDTi :
    23 150 euros.
    Opel Astra GTC Enjoy 1,7 CDTi 100 ch : 20 600 euros.
  • Prix :
    - de 15480 à 22 700 euros

  • Coup de jeune

    Avec le coupé, l'équipe du design s'est fait plaisir en donnant un coup de fouet à la ligne de la berline sans dénaturer pour autant l'esprit de famille. Légèrement plus longue (4,25 m contre 4,235 m pour la berline) la Pro-Cee'd est moins haute, ce qui lui procure cette allure plus effilée, plus sportive. Par ailleurs, pratiquement toute la voiture a été revisitée mis à part le capot et les panneaux d'aile avant. Les projecteurs antibrouillards plus larges et mieux mis en valeur renforcent la fluidité apportée à la fois par l'allongement du nez et par la plus forte inclinaison du pare-brise. Quant au bouclier AV, il a été également élargi alors que l'empattement de 2,650 mètres a été conservé, d'où une impression de plus forte assise sur la route, de plus grande robustesse, (virilité ?). Grâce à sa longueur, la Pro Cee'd s'avère un coupé habitable, ce qui n'est pas toujours le cas. On peut vraiment s'asseoir à l'arrière sans se cogner la tête et surtout on peut s'y glisser sans d'immenses contorsions, aidés en cela par les trois crans d'ouverture des portières définissant un angle maxi de 70 degrés. Une astuce à signaler : le siège arrière peut être rabattu sans qu'il soit nécessaire d'enlever les appuis-tête, agréable ! Et révélant un coffre d'un volume de 340 litres sièges en place, et 1 210 litres sièges repliées.

    Des motorisations et des ambitions

    Kia Motors ne compte pas seulement sur le design pour conquérir des parts de marché. Un marché tenu par cinq poids lourds du secteur qui se partagent 75 % des PDM, à savoir la Mégane coupé, l'Opel Astra, la Honda Civic, la Toyota Auris et la C4. Kia s'appuie évidemment sur sa garantie 7 ans ou 150 000 km et aussi sur une offre produits très large. Six motorisations sont proposées, dont trois essence, (1.4, 1.6, 2.0) et trois Diesel, le 1.6, 90 ch, le 2.0, 140 ch et le 1.6, 115 ch qui a notre préférence. Il répond vite et donne une vraie impression de souplesse sans être trop bruyant. A cela, il faut ajouter trois finitions, la version standard, appelée Motion, est déjà bien équipée (airbags avant et latéraux, vitres électriques, verrouillage automatique, rétroviseurs extérieurs électriques, lecteur CD audio/MP3…), la version Active ajoute entre autres la climatisation automatique, les radars de recul et le régulateur de vitesse sur certaines motorisations, etc.) et enfin la finition Sport avec sellerie mi-cuir, capteur de pluie et, entre autres, le pack sécurité comprenant ESP, BAS et TCS. Avec une gamme de prix attractive allant de 15 480 à 22 700 euros, Kia France devrait réaliser sans trop de soucis son objectif de 1 600 véhicules pour 2008.

    Photo : Le capot et les ailes avant sont les seules pièces extérieures communes avec la berline.

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Renault donne le coup d'envoi de la Software République

    Le projet présenté et soutenu par Luca de Meo, le directeur général de Renault, qui associe Atos, Dassault, Thalès et STMicroelectronics est désormais officiel. La Software République accueillera

    François Larher, Audi :

    En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

    Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

    Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

    Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

    Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

    La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

    En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

    Seres, l'autre marque chinoise qui veut se déployer en France

    Seres, la marque chinoise appartenant à Dongfeng, poursuit son développement en France. Deux modèles électriques seront proposés en 2021 pour un objectif de 80 distributeurs sur le territoire.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page